a
leral.net | S'informer en temps réel

Condamnation de Khalifa Sall : L’AIMF réitère «son soutien le plus total» à son secrétaire general


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Avril 2018 à 15:44 | | 0 commentaire(s)|

La condamnantion de Khalifa Sall à 5 ans de prison ferme n’altère pas la consideration des membres de l’Association internationale des maires francophoes (AIMF) à l’égard de de ce dernier. Dans un commuiqué parvenu à PressAfrik, ces maires de 17 villes à travers le monde, disent prendre acte de la decision du Tribunal de Grande instance, avant de renouveler leur confiance au maire de Dakar.

«Suite au verdict du 30 mars dernier, les membres du Bureau de l’AIMF (listés ci-dessous), réitèrent au Secrétaire Général de l’Association Khalifa Ababacar Sall leur soutien le plus total, leur haute considération et leur reconnaissance pour ses inestimables contributions à la promotion de la bonne gouvernance, de la décentralisation et du développement local au Sénégal, en Afrique et surtout dans le monde francophone», indique le document.

Les maires francophone de regretter «la condamnation à 5 ans de prison prononcée à l’encontre de M. le Député-Maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall, Secrétaire général de l’Association».

Concernant le verdict du tribunal, les camarades de Khalifa Sall prennent «acte du jugement rendu par la chambre correctionnelle spéciale du Tribunal de Grande Instance (TGI) de Dakar le 30 mars dernier ayant décidé la relaxe pour les délits d’association de malfaiteurs, de détournement de deniers publics et de blanchiment de capitaux, et note qu’aucun preuve d’enrichissement personnel n’a été retenue ni la commission d’un acte de gestion administrative et financière dans un but d’intérêt personnel».

Rappelant les « inestimables contributions à la promotion de la bonne gouvernance, de la décentralisation et du développement local au Sénégal, en Afrique et surtout dans le monde francophone », du maire de Dakar, l’AIMF exhorte les autorités judiciares à veiller à ce qu’il bénéficie « de toutes les garanties prévues par les lois, règlements et textes internationaux dans l’exercice de son droit de recours contre cette décision».

Liste des signataires :
Paris, Abidjan, Kinshasa, Liège, Libreville, Bamako, Bangangté, Bordeaux, Beyrouth, Casablanca, Genève, Lausanne, Luxembourg, Montréal, Nantes, Nouakchott, Ouagadougou, Phnom Penh, Port-Louis, Tunis, Yaoundé, Ziguinchor.






Pressafrik.com



Cliquez-ici pour regarder plus de videos