leral.net | S'informer en temps réel

Confection des tenues scolaires: Les acteurs de la mode associée interpellent Macky Sall

Le programme des tenues scolaires qui fait l’objet de tant de convoitises, comporte des failles selon les acteurs de la mode associée du Sénégal (Amas). En conférence de presse, les camarades de Bamba Sow ont interpellé les autorités, pour veiller à ce que l’exemple des masques, avec son lot de frustrations nées de la mauvaise exécution, ne se reproduise plus.


Rédigé par leral.net le Mardi 24 Août 2021 à 09:41 | | 4 commentaire(s)|

Confection des tenues scolaires: Les acteurs de la mode associée interpellent Macky Sall
Si les 30 milliards dégagés par les autorités pour la confection de tenues scolaires continuent de susciter diverses réactions chez les acteurs de l'éducation, chez les acteurs de la mode associée du Sénégal, l’heure est à l'interpellation des autorités.

Dimanche, face aux journalistes, Bamba Sow a fait savoir que si le marché de confection des tenues scolaires est réservé dans sa globalité aux artisans, l’une des conditions d’accès devrait être l’exigence d’une carte professionnelle en cours de validité.

Ce qui serait, estime le président des acteurs de la mode associée (Amas), un critère discriminant en faveur des artisans, alors que le programme ne le prévoit pas.

«Les comités régionaux et départementaux n’ont aucune prérogative en matière de passation des marchés. Ce qui pose l’éternel problème de décentralisation et entraîne l’opacité de l’opérationnalisation du programme», at-il fait savoir devant les journalistes.

Cependant, les solutions préconisées sont d’abord : d’exiger la carte professionnelle, d'associer les représentants des artisans dans le comité de pilotage et les comités régionaux et départementaux de mise en œuvre. Mais aussi, ajoutent les acteurs, de décentraliser les marchés au niveau local, de mettre en place des mécanismes d’évaluation annuelle à la fin de l’opération et de définir les prototypes et les couleurs pour chaque type d’uniforme.

Pour les acteurs de la mode associée du Sénégal, tous les points précités n’ont pas été pris en charge dans le document de programme. Ce qui constitue, selon eux, des lacunes et des omissions qui pourraient ouvrir des brèches, qui portent préjudice à la transparence et plombent les résultats attendus de ce programme qui, aux yeux de Bamba Sow, aurait pu être un levier efficace dans la promotion de la filière textile en général et la couture-confection-habillement, en particulier.




Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page