Leral.net - S'informer en temps réel

Confessions d’une immigrée désespérée : « Je ne vais ni me prostituer, ni mendier, ni voler… »

Rédigé par leral.net le Dimanche 28 Juillet 2013 à 01:00 | | 24 commentaire(s)|

Une jeune sénégalaise sans papier à Paris raconte son calvaire depuis qu’elle est en France. Elle préfère l’anonymat, c’est pourquoi nous allons la nommer Oumy.

femme cachée« Je suis une jeune sénégalaise. Je n’ai ni diplôme, ni expérience qui pourraient me permettre de travailler dans un bureau. Mes parents étant pauvres, je ne peux alors ni m’habiller de la même façon que certains de mes amies fille à papa, ni me payer certains plaisirs que nombre d’autres personnes se paient, etc. Bref, la chance ne m’a pas encore sourit.
Mais rien n’ai perdu pour autant, car je suis toujours en vie.


Confessions d’une immigrée désespérée : « Je ne vais ni me prostituer, ni mendier, ni voler… »
Alors, je ne vais pas m’immoler par le feu, car je perdrai aussi bien sur terre qu’à l’au-delà.
Je ne vaisni mendier, ni voler, ni agresser, car ces personnes à qui je vole ou que j’agresse ne sont pas les auteurs de ma situation actuelle. Je suis le seul coupable.
Je ne vais pas vendre mon corps, car mes futurs enfants méritent mieux que voir leur mère se faire traiter de gigolo, à l’image de ces prostitués, hommes et femmes, devenus pères et mères de familles.
Je ne vais pas non plus tendre la main dans les métros parisiens car mon pays d’origine mérite mieux que de voir ses jeunes réduire leur vie à la mendicité dans un pays européen.
Je ne vais pas fatiguer mon frère qui se trouve en Belgique car il a aussi sa vie à construire et je ne dois pas être cet obstacle qui lui empêchera de réaliser ses ambitions.
Je ne vais pas non plus réduire ma vie en des séances de calomnie entre copines autour de la théière dans un foyer, car ces heures pourraient me servir à changer ma vie actuelle.
Je vais alors prendre mon avenir en main. Je n’ai pas besoin d’argent pour commencer car j’ai déjà toute la richesse qu’il me faut. J’ai mes mains, mes jambes, mes oreilles, ma langue, mes yeux et ma tête.
Je vais alors trouver un travail au noir. Cela me donnera un peu d’argent. J’en mangerai et j’en mettrai un peu de côté aussi.
Plus tard, avec cet argent que j’aurai épargné, je m’achèterai des produits cosmétiques, du thé, etc…Pour faire du petit commerce dans les foyers. Je vendrai alors du café ou du thé chaud voire de la bouillie de mil. Je ferai de cette bouillie sans doute mon repas quotidien et j’épargnerai un peu d’argent. Je mettrai les filles temporairement de côté et éviterai certaines dépenses que certains de mes amis se font, car ils ont l’argent et moi pas. Je me focaliserai sur mon avenir et ferai la politique de mes moyens. J’épargnerai, encore et encore.
Une fois avoir assez épargné, j’ouvrirai mon business. J’irai améliorer mes compétences pour réussir ce business, s’il le faudra. Et en ce moment, ces personnes qui riaient de moi lorsque je vendais des cure-dents dans ces foyers vont me regarder d’un autre œil. De toute façon c’est leur problème, car je n’aurai pas à regretter d’avoir agressé, volé, ou tendu la main et j’aurai changé ma vie à partir de rien.
Je suis sûr que chaque expatrié dans la même situation que moi peut bien contribuer à réduire le chômage, car moi j’ai pu le faire. Je n’ai pas attendu que l’État vienne à mon secours.
Mais qui suis-je ?
Je suis cette immigrée qui était désespérée après un échec à l’école primaire, pensant que ma vie était finie.
Je suis cette immigrée qui s’apprêtait à s’immoler par le feu pensant que tout était perdu.
Je suis cette immigrée, sans emploi, mais qui a toujours ses bras, ses mains, ses yeux, sa langue, sa tête… qui a donc la possibilité de changer sa vie.
Je suis cette immigrée sénégalaise qui pense que les mentalités doivent changer et que l’on ne peut pas attendre tout de l’État ou des autres. Quelle que soit la situation actuelle qu’une personne peut se trouver, il est possible de changer sa vie sans faire recours à l’agression, au vol, à la prostitution ou à la mendicité.
Je suis cette immigrée sénégalaise qui combat la facilité et est convaincue que la réussite ne tombera jamais du ciel… car le bon Dieu nous a déjà avertis. Il nous aidera lorsque nous nous aidons nous-mêmes.
Je suis cette expatriée sénégalaise qui aimerait que tous mes frères et sœurs s’inspirent de ma vie pour changer les leurs. Il n’est pas encore tard et rien ai encore perdu. Il faut alors se débarrasser de la facilité et des complexes pour faire preuve de réalisme et d’engagement afin de changer ensemble le Sénégal.
Que Dieu bénisse mon pays d’origine, le Sénégal ! »
Propos recueillis par El hadji Diagola à Paris pour xibaaru.com



1.Posté par yovoyovo le 27/07/2013 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

incohérente

2.Posté par Bof et re bof le 28/07/2013 06:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rentre au pays et trouve toi un époux!

3.Posté par kawkaw le 28/07/2013 07:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je mettrai les filles temporairement de côté etc....


c est koi ces foutaises, ces reveries de bas Etage?? du n Importe quoi

4.Posté par salambaye le 28/07/2013 08:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec leral ,on va tous redevenir des nouveaux nès............on devrait quand meme nous renseigner sur l'age des gens qui s occupent de la publication des articles dans ce site...........................qu'ils sont nuls ! Ne sont ils pas des arabisants ? puisque voir un francophone qui a une raison alterèe à ce niveau , c est chose rare !...........Une honte de plus pour notre pays !

5.Posté par Rakhou le 28/07/2013 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour cette chronique oups fiction. Depuis quand une femme peut être considérée comme gigolo. Au mons ayez du respect pour les lecteurs car il y en a des toutes les catégories. Franchement il faut nous epargner de ces types de torchons.

6.Posté par laayelow le 28/07/2013 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Même pas capable de produire une fiction valable! Que d'incohérances ds ce texte...Un peu de respect quand même pr vos lecteurs!!!

7.Posté par kheukh le 28/07/2013 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ouh pouah c'est quoi meme o h lala laisez la tranquille
et la raison de s exhiber un peu non

8.Posté par Mbengue le 31/07/2013 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si désespéré k ça.
Tu pourrait revenir, je t'épouserais

9.Posté par zal le 02/08/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Lebone..lepone..Amone nafi..nda name..DOUL REKKKK

10.Posté par vieux le 07/08/2013 11:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

yonintebi psl nena dioulite dou fene

11.Posté par LASENEGALAISE.COM le 15/08/2013 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Plagiat extraordinaire de Leral des articles de LASENEGALAISE.COM


12.Posté par Enseignant le 18/08/2013 12:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce journaliste fait la honte de tous ces collegues ....Quand il ecrit : " ríen n ai perdu" c est bien le verbe etre a la troisieme personne du singulier present de l ' indicatif et non le verbe avoir á la premiere personne du present....

13.Posté par Marie le 23/08/2013 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je me suis arrêtée à "je n'ai rien perdu"...

14.Posté par Marie le 23/08/2013 08:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon, j'ai tellement d'estime pour la langue française que je me suis trompée en écrivant la faute, "rien n'ai perdu"...

15.Posté par anitakhadafiste le 31/08/2013 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

on s en fout de ca c est insensé cette histoire idiote

16.Posté par anitakhadafiste le 31/08/2013 15:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y a pas besoin de venir à paris pour se prostituer, y en a plein au sénégal

17.Posté par drums le 05/09/2013 15:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tantot c'est un homme tantot une femme.fii séne morom nékouffi

18.Posté par samb mamadou le 10/09/2013 18:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis vraiment content d etre senegalais d entendre tes paroles tu es vraiment digne soeur continue et ouvre les porte du bonheur 0039 3201585674 c est pas la peine de dire autre chose

19.Posté par mariama le 24/09/2013 11:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est une histoire dèbile mais au faite une femme ou un homme?

20.Posté par NGALE le 07/10/2013 17:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous etes une référence,retenez cependant que l'europe est plein d'hommes et de femmes qui partage la mème situation que toi,mais qui se sont laissé abattre par la detresse,mais je crois que ton texto peut servir de stimulant pour remettre le courage et l'espoir à tout ce monde,merci......

21.Posté par gabarit le 17/10/2013 13:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais ecris moi a gabarigabarata@gmail.com

22.Posté par cheikh le 22/10/2013 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

totalement inventé cette histoire

23.Posté par mimi le 24/10/2013 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

en faite je veu comprendre c est un homme ou une femme. au debut on l apel oumy apres on nous dis kil va mettre les filles de cote

24.Posté par Diallo le 25/12/2013 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salu mon frere ou soeur. contact moi sur mon e.mail: yakhoubk@yahoo.fr ou sur mon portable, : 0688539219 et on verra ce qu'on pourra faire pour vous.

Nouveau commentaire :

Tout commentaire à caractère commercial, insultant, pornographique, raciste, homophobe, incitant à la violence ou contraire aux lois sénégalaises sera supprimé, Peut entraîner votre bannissement total du site
Titre de votre page