leral.net | S'informer en temps réel

Conflit foncier à Dougar: Aboubacar Sadikh Bèye tend la main aux populations riveraines

Venu s’enquérir de la situation après les actes de vandalisme, le directeur général du PAD, Aboubacar Sadikh Bèye, a appelé au calme et promis un accompagnement sécuritaire à ses employés ainsi qu’à leurs familles. Face à ces assauts répétés qu’ils subissent, le Directeur général du Port autonome de Dakar a tenu à rassurer les "portuaires" déjà établis dans la cité.


Rédigé par leral.net le Mardi 23 Novembre 2021 à 15:07 | | 0 commentaire(s)|

Conflit foncier à Dougar: Aboubacar Sadikh Bèye tend la main aux populations riveraines
« Nous sommes très affectés de voir ce qui s’est passé par des compatriotes. Ce sont des Sénégalais qui ont attaqué des Sénégalais, des travailleurs qui tous les jours contribuent à faire avancer ce pays. Nous sommes tous des Sénégalais et nous avons tous droit au foncier de ce pays.

Quand un privé fait cet effort en joint-venture avec une société nationale, en toute rigueur, c’est ce que l’on aimerait voir prospérer et voir rentrer dans le cadre du programme des 100 mille logements du président de la République
», a déclaré Aboubacar Sadikh Bèye.

Pour autant, il a promis de prendre langue avec les populations riveraines, afin de jeter les bases d’une paix durable.

« J’appelle nos compatriotes de Dougar à savoir raison garder. Nous leur tendons la main. Nous pouvons travailler avec eux en relation avec Peackock. Nous n’excluons pas d’aller les voir et de voir sur le plan social ce qu’on peut faire pour ces populations. Il faut qu’elles sachent que ces logements sont ici pour y rester. L’essentiel, c’est qu’il y ait une harmonie et que les populations puissent vivre ensemble », a tenté d’apaiser M. Aboubacar Sedikh Bèye.

Il s’est engagé à travailler avec Peackock pour l’implantation d’une brigade de sécurité.

« Nous sommes prêts à supporter le coût parce que la sécurité n’a pas de prix. C’est la sécurité pour toute la zone », a-t-il dit. Les populations de Dougar et l’entreprise Peacok sont à couteaux tirés depuis 2009. Après avoir été déboutés par la justice, des membres du collectif des habitants du village ont pris d’assaut ce week-end les logements des travailleurs du Port autonome de Dakar. Peackock a réglé tous les problèmes fonciers qui ont permis d’avoir un Titre foncier (Tf).

Du côté de l’entreprise Peacock Investment, on soutient qu’il n’y a aucun problème du point de vue foncier. « Ce titre foncier, c’est moi qui l’ai géré personnellement. Peacock a réglé tous les problèmes fonciers et a effectué toutes les démarches nécessaires qui nous ont permis d’avoir un Tf », assure le directeur administratif de ladite entreprise, M. Djibril Diop.






Le Témoin


Titre de votre page Titre de votre page