leral.net | S'informer en temps réel

Congrès du RDS/TDS: Reconduit, Robert Sagna plaide pour les retrouvailles de la famille socialiste


Rédigé par leral.net le Lundi 6 Mars 2017 à 11:50 | | 0 commentaire(s)|

L'ancien maire de Ziguinchor Robert Sagna a été porté à la tête du Rassemblement pour le socialisme et la démocratie (Rsd)/ Takku Défarat Sénégal", lors d'un congrès tenu ce week-end, à la salle de l'Unité africaine du Cices. Plusieurs leaders de partis politiques ont pris part à cette manifestation dont le thème était : "Le Rds face aux enjeux et défis de la gouvernance au Sénégal".

"La gouvernance est au centre de toute administration qu'elle soit politique, qu'elle soit économique, qu'elle soit sociale ou culturelle. Elle est au centre des débats dans un pays en voie de l'émergence. C'est pour cette raison que nous avons initié cette réflexion", a expliqué Robert Sagna, interrogé par les journalistes, après son discours dans une salle archi-comble, de militants venus des quatre coins du pays.

L'ancien responsable du Parti socialiste a profité de ce congrès pour rappeler son ancrage au sein de la coalition Benno Bokk Yaakaar. " Le Bureau politique a formulé des vœux de continuer notre compagnonnage dans Bby. Cette question a été soumise au congrès et les congressistes vont se réunir pour débattre des modalités de notre compagnonnage avec Bby", a indiqué M. Sagna qui agite les modalités de ce compagnonnage.

"La réflexion sera menée sur comment renforcer cette coalition avec le Bby et dans quelle condition, nous pensons pouvoir aller ensemble aux prochaines élections législatives et dans quelle mesure nous pouvons préparer l'élection présidentielle qui profile à l'horizon dans deux ans?", s'interroge le patron de Rsd.

Interrogé sur l'affaire Khalifa Sall, Robert Sagna est resté évasif . " Je ne suis pas procureur, je ne suis pas juge, c'est un problème de justice qui est posé et je n'ai pas suffisamment d'éléments pour vous donner une opinions", a-t-il évacué.

Toutefois, il n'a pas manqué de regretter les querelles intestines qui minent son ancienne formation politique. " Je regrette simplement pour mon ancien parti aux flancs desquels je suis né, qu'on arrive à une telle situation. Le Ps est la roche mère et nous faisions et nous faisons tout ce que nous pouvons pour aider à trouver une solution politique à cette affaire. Ce qui nous intéresse, c'est que ce parti puisse retrouver sa solidité d'antan, là où le Président Senghor l'a fortifié et renforcé. Et, il est bon que le parti puisse continuer d'être une référence dans ce pays", a plaidé M. Sagna.

"Nous avons toujours milité pour que les socio-démocrates se retrouvent. C'est fondamental. Il faut donc que tous ceux qui gravitent de manière satellitaire autour de cette roche mère (le Ps) se retrouvent pour que la sociale démocratie puisse avoir la force qu'elle mérite et prospérer au Sénégal", informe le secrétaire général du Rsd.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos