leral.net | S'informer en temps réel

Connexion dangereuse pour le Macky: Ce que l’on sait de la rencontre des jeunesses de Mankoo


Rédigé par leral.net le Vendredi 12 Mai 2017 à 08:57 | | 0 commentaire(s)|

Connexion dangereuse pour le Macky: Ce que l’on sait de la rencontre des jeunesses de Mankoo
On en sait un peu plus sur la rencontre qui a réuni hier, les jeunes leaders de partis membres de la coalition Mankoo Taxawu Senegaal. Barthélémy Dias ( Ps des « valeurs »), Mouhamadou Lamine Massaly (Pds), Victoir Sadio Diouf ( PDS) Thierno Bocoum (Rewmi), Moussa Diakhaté ( Bokk Gis Gis), Pathé Guèye ( Bokk Gis Gis), Malick Guèye ( Grand Parti), Ousmane Ndiaye (Génération sentinelles pour la République) se sont retrouvés hier à la mairie de Sacré-Cœur/Mermoz pour une réunion peu ordinaire.

Selon les sources, ils projetaient une série de plan d’actions contre le régime en place. Très déterminés, apprend-on, ces jeunes leaders de l’opposition comptent d’abord sensibiliser d’avantage les Sénégalais sur les enjeux des élections législatives du 30 juillet 2017. Mais également, de faire libérer les détenus politiques de l’opposition.

En attendant, Barthélemy Dias et Cie ont décidé de se retrouver lundi prochain. Le lendemain, mardi, ils ont prévu d’organiser une conférence de presse, avant de descendre sur le terrain à partir du mercredi. Ce sera dans le cadre d’une tournée nationale.

Par rapport au rassemblement du 19 mai prochain à la place de la Nation (ex-Obélisque), le maire de Mermoz/Sacré-Cœur a, d’après, «Vox Populi » estimé que les jeunes doivent au moins mobiliser 100.000 personnes. Quant à Mouhamadou Lamine Massaly, il a indiqué que le retour de Karim Wade au Sénégal est devenu une demande sociale.

La jonction entre Barthélémy Dias, Massaly et Victoir Sadio Diouf n’augure rien de bon pour le régime de Macky Sall. Ce sont ces trublions qui savent se battre sur le terrain politique. Ils ont eu maille à partir avec la Justice. Dias-fils, plusieurs fois arrêté, est toujours en procès dans l’affaire du meurtre de Ndiaga Diouf. Idem pour Massaly dont le nom renvoie le plus souvent à l’incendie au meeting du Parti socialiste et les attaques contre Aminata Tall. Victor Sadio Diouf a aussi connu la prison pour avoir dirrigé l’attaque d’un bus de Dakar Dem Dikk. Ce ne sont pas des enfants de chœur.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos