a
leral.net | S'informer en temps réel

Conseil de sécurité des Nations-Unies : le Sénégal affiche une bonne note et exige des sièges permanents pour l’Afrique

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur a tapé sur la table lors de rencontre faisant état du bilan des deux années du Sénégal au Conseil de sécurité des Nations-Unies. En effet, Me Sidiki Kaba a déploré l’absence de sièges permanents pour l’Afrique au Conseil de sécurité, sachant que toutes les questions qui y sont débattues, concernent le continent noir. Il a profité a également de cette tribune pour annoncer que le Sénégal a fait un bilan positif au Conseil de Sécurité de L’Onu.


Rédigé par leral.net le Mercredi 17 Janvier 2018 à 11:31 | | 0 commentaire(s)|

« La réforme du Conseil de sécurité est très importante, car cela permet de réparer une injustice historique. Parce que l’Afrique n’a pas de sièges permanents au Conseil de sécurité. Le Sénégal y est entré en tant que pays qui n’est que membre permanent. La plupart des questions qui sont traitées, particulièrement les crises, les conflits et les questions de développement concernent l’Afrique. On ne peut pas donc mettre l’Afrique en dehors de cela. La gouvernance mondiale exige aujourd’hui que la reforme ait lieu et que l’Afrique ait sa place au sein du Conseil de sécurité des Nations-Unies » a plaidé le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

M. Sidiki Kaba présidait hier, une rencontre consacrée au « bilan 2016-2017 du mandat du Sénégal au Conseil de sécurité des Nations Unies, dans les locaux dudit ministère.

Cette tribune a enregistré la présence d’ambassadeurs accrédités à Dakar, de représentants d’organisations régionales, sous- régionales et internationales et d’experts venus apprécier le bilan « positif » du Sénégal au niveau du Conseil de sécurité de l’Onu.

Me Sidiki Kaba de dire que « d’après les témoignages, ce bilan est positif sur l’ensemble des défis auxquels la communauté internationale était concertée. Les défis sécuritaires, écologiques et migratoires, toutes ces questions, le Sénégal a particulièrement apporté sa touche personnelle ».

Il a ajouté que, « le Sénégal a proposé un élément important de la diplomatie préventive qui a pour le thème «Eau et Sécurité», qui aujourd’hui, va continuer malgré le départ du Sénégal du Conseil de sécurité des Nations-Unies, à travers la création d’un groupe qui va soutenir ce thème pour la stabilité et la paix à travers le monde », avant de demander aux pays qui ont déjà soutenu le Sénégal pendant les deux années, de continuer à le faire en essayant de se réunir davantage et à se dire que le défi de l’eau est un défi important puisque l’eau est source de vie et il faudrait faire en sorte qu’elle ne soit pas source de conflits, parce qu’elle est la cause de beaucoup de conflits.

« Il faut qu’il y ait une union sacrée pour essayer de se battre sur ce thème mais aussi assurer une meilleur renforcement de la paix à travers le monde », réclame le chef de la diplomatie sénégalaise.





Cheikh Makhfou Diop Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos