leral.net | S'informer en temps réel

Conseil interministériel : Un besoin de 15 milliards de FCfa pour réhabiliter la brèche de Saint-Louis


Rédigé par leral.net le Jeudi 4 Mai 2017 à 12:19 | | 0 commentaire(s)|

Le ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Oumar Guèye, a annoncé, hier, au cours d’une réunion interministérielle, que le gouvernement compte réunir 15 milliards de FCfa pour réhabiliter la Brèche de Saint-Louis. L’État du Sénégal mettra également, à la disposition des populations de Guet-Ndar établies en Mauritanie, des parcelles, en vue de leur recasement, a-t-il ajouté.

Le ministre rappelle que le nouveau code mauritanien de la pêche indique que pour exercer cette activité, il faut débarquer toutes les captures en terre mauritanienne. C’est pourquoi, Oumar Guèye a invité les pêcheurs sénégalais à s’abstenir d’aller pêcher en terre mauritanienne jusqu’à ce qu’un accord soit trouvé entre les deux États.

Évoquant la réhabilitation de la brèche, le ministre a indiqué qu’à la suite d’études menées par des experts, 15 milliards de FCfa sont nécessaires. «Les 15 milliards seront réunis dans un délai relativement court. Pour l’heure, des mesures immédiates sont prises. Une vedette et des patrouilleurs ont été installés à la brèche de Saint-Louis pour réguler les entrées et sorties», a affirmé Oumar Guèye.

Mansour Faye, le maire de Saint-Louis, assure que les mesures prises toucheront, au moins, 15.000 personnes vivant dans la Langue de Barbarie. « L’objectif est de permettre aux pêcheurs de revenir à Saint-Louis et de continuer leurs activités», a-t-il expliqué. L’édile de Saint-Louis souligne que depuis l’ouverture de la brèche, en 2005, plus de 300 morts ont été enregistrées.

Concernant le relogement des personnes affectées, Mansour Faye indique que les familles qui feront la demande, se verront attribuer une parcelle. L’ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, Mamadou Tall, a rappelé que les autorités sénégalaises ont su gérer la situation, « sans aucun débordement ». Il révèle que plus de 10.000 Sénégalais ont pu tranquillement le pays.

Retour des pêcheurs sénégalais établis en Mauritanie : Le gouvernement va appuyer 500 familles
Le 5 mars passé, le Président Macky Sall inaugurait l’aire de transformation de Gokhou-Mbathie, à Saint-Louis. Il avait alors donné des instructions pour la tenue d’une rencontre interministérielle portant sur le retour des pêcheurs sénégalais établis en Mauritanie. Le chef de l’État avait également appelé à la prise en charge de la brèche de Saint-Louis. Hier, une rencontre a réuni, à la Primature, l’ensemble des parties concernées, c’est-à-dire Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Économie maritime, Mansour Faye, maire de Saint-Louis et Mamadou Tall, ambassadeur du Sénégal en Mauritanie. Des mesures sont annoncées.

Selon le ministre de la Pêche, 500 familles seront appuyées pour faciliter leur intégration à travers des moyens importants qui seront définis. L’objectif est de leur venir en aide dans les plus brefs délais, en termes d’acquisition de pirogues pour la reprise de leurs activités. Il s’agit également de trouver avec le maire, des espaces de décongestionnement, pour les populations de Guet-Ndar.

Oumar BA (lesoleil.sn)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page