leral.net | S'informer en temps réel

Contagion inquiétante : Le Général Thierno Dieng révèle « la plupart des malades décédés du Covid19 ont été contaminés lors des cérémonies »

Les cercles maraboutiques, les rites funéraires sont devenus les principaux lieux de contamination de la pandémie. Jeudi, c'est le directeur de l'hôpital Principal, le général Mame Thierno Dieng, qui a donné l'alerte, suivi par de nombreux spécialistes : des chefs religieux refusent de se laisser interner et préfèrent rentrer chez eux, au risque, pour certains, de mourir ou de contaminer les membres de leurs familles, souvent polygames.


Rédigé par leral.net le Vendredi 7 Août 2020 à 22:08 | | 0 commentaire(s)|

Hier, lors du Conseil présidentiel d’évaluation contre le Covid19, le Général Mame Thierno Dieng, Directeur de l’hôpital Principal a confirmé ce que tout le monde redoutait. La contamination et ses sources qui sont à l’origine de la hausse macabre des victimes du coronavirus proviennent des cérémonies familiales. Le Sénégal compte actuellement 213 personnes décédées suite à cette maladie.
Parmi elles, de grandes personnalités qui ont œuvré dans plusieurs domaines : religion, politique, économique, santé, culture, entre autres. Une situation inquiétante et qui devient de plus en critique.

Prenant part, au Conseil présidentiel d’évaluation de la riposte contre la pandémie de la Covid-19, ce jeudi 6 août, le Directeur général de l’hôpital Principal de Dakar (Hpd), Général Mame Thierno Dieng, a fait des révélations sur ces morts enregistrés ces derniers temps.

« Comme la plupart des malades sont décédés à l’Hôpital Principal de Dakar (HPD), nous avons pu faire la traçabilité. Et, ils se sont tous infectés dans les cérémonies et principalement funéraires à savoir les levées du corps, les enterrements, les ‘’deuthies’’ tels qu’on le conçoit ici », a-t-il déclaré. « Ce sont essentiellement des marabouts et de grandes notabilités dans le pays qui vont volontiers dans ces cérémonies ».

Des propos tenus devant le Chef de l’Etat Macky Sall, le Directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS), Docteur Abdoulaye Bousso et le Chef du service des maladies infectieuses de l’Hôpital Fann de Dakar, Professeur Moussa Seydi.
Le Général Dieng d’insister : « ce sont les circonstances dans lesquelles la plupart de ces gens qui sont décédés ont été contaminés au coronavirus ».

Le Directeur de l’Hôpital Principal a, également, indiqué que le lieu d’infection est corolaire au profil socio-démographique. « Parce que ce sont essentiellement des marabouts et de grandes notabilités dans le pays qui vont volontiers dans ces cérémonies ».




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page