leral.net | S'informer en temps réel

Cotonou : Le CRSD lance l’outil multimédia SAHEL ENGAGE

Le Cadre des religieux pour la santé et le développement (CRSD) a lancé ce mercredi 4 décembre 2019, l’outil multimédia SAHEL ENGAGE. Élaboré sous format de film-documentaire et un support imprimé, l’outil multimédia met en relation les questions de santé reproductive et de planification familiale en fonction des attitudes basées sur la foi et les croyances religieuses, notamment l’Islam.


Rédigé par leral.net le Jeudi 5 Décembre 2019 à 11:10 | | 0 commentaire(s)|

Dans sa présentation, le Président du CRSD Cheikh Saliou Mbacké a démontré au public «les liens existant entre la planification et l’espacement des naissances dans l’amélioration de la santé des mères et des enfants et le bien-être familial». Il a ainsi donné au grand public les différents arguments religieux qui indiquent que l’espacement des naissances n’est pas interdit pas l’Islam.

Cette rencontre, organisée en marge de la réunion annuelle du Partenariat de Ouagadougou, tenue en présence de beaucoup de leaders religieux, jeunes Ambassadeurs du Partenariat de Ouagadougou et les bailleurs et autres OSCs.

L’outil SAHEL ENGAGE vise à promouvoir le dialogue entre les groupes confessionnels et les jeunes, pour servir les programmes de santé familiale des gouvernements et autres. C' est une production du CRSD en collaboration avec le PRB (Population Référence Bureau), avec un financement de l'USAID, à travers le Projet PACE (Policy Advocacy and Communications Enhanced for Population and Reproductive Health)

Il cible trois (3) pays du Sahel : la Guinée, le Mali et la Mauritanie afin de promouvoir une perspective régionale. Les leaders religieux peuvent jouer un rôle important dans l’acceptation et l’adoption de la planification familiale. Ainsi, ils représentent un soutien important aux programmes dirigés par les gouvernements, entre autres.

De même, les jeunes ont une voix importante dans les questions de santé reproductive et la planification familiale. Cependant, des divergences de vue existent entre les jeunes et les leaders religieux, car les messages diffusés ne sont pas toujours en adéquation avec les valeurs religieuses et socioculturelles des pays du Sahel.

Un dialogue entre les leaders religieux et les jeunes s’avère primordial en vue de trouver des points de convergence dans les messages diffusés ainsi que des actions qui soutiennent les bonnes décisions des jeunes dans le développement de leur vie.





Abdoulaye Diallo



Cliquez-ici pour regarder plus de videos