leral.net | S'informer en temps réel

Cri de colère de Me Bâ, l’avocat des activistes


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Septembre 2021 à 11:05 | | 2 commentaire(s)|

Me Cheikh Khoureyssi Bâ a crié son ras-le-bol sur sa page Facebook, après avoir fait le tour des commissariats de police de Dakar pour rencontrer ses clients. A l’en croire, "Guy Marius Sagna et compagnie qui ne voulaient que crier leur ras-le-bol en notre nom à nous tous, subissent une détention arbitraire".

Selon lui, "les activistes sont en train de vivre dans leur chair les affres d’un véritable crime d’Etat, parce que l’Etat est en vacance de sa propre légalité, lorsqu’il viole ses propres lois". Me Bâ prévient que ce comportement ne restera pas sans conséquence. En fait, dénonce-t-il, les 23 manifestants sont privés d’eau, de nourriture et de toute possibilité de bénéficier de la simple assistance d’un avocat. Il voit derrière l’attitude de la police, une volonté de se venger des activistes. Parce que la manifestation interdite par le préfet de Dakar, s’est quand même tenue, nous dit "L'As".

Cette fois, les Guy Marius Sagna et Cie ont innové en adoptant la «stratégie de l’escargot», qui a consisté à manifester et à faire des live tout en restant à l’intérieur de véhicules 4x4 verrouillés devant des policiers «ridiculisés et impuissants, tournés en bourrique car incapables d’esquisser le moindre geste parce qu’ils ne s’attendaient manifestement pas à ça», dira l’avocat. La robe noire pense que la police n’a certainement pas digéré ce coup de Jarnac qui a fait de ses hommes déployés sur la place de l’Obélisque, la risée des curieux et de la toile.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page