leral.net | S'informer en temps réel

Crise à l’Apr Matam: Harouna Dia accusé de travailler contre Macky, son frère Daouda crie au complot et accuse Farba Ngom


Rédigé par leral.net le Jeudi 8 Juin 2017 à 13:02 | | 0 commentaire(s)|

La querelle de leadership à laquelle se livrent les responsables de l’Apr à Matam, s’est transformée désormais en une guerre ouverte. Et, c’est le maire de Kanel qui ouvre les hostilités.

Haymouth Daff accuse le milliardaire Harouna, le grand rival de Farba Ngom, de travailler à faire perdre la liste de Benno Bokk Yakaar dans le Fouta. « Les preuves sont visibles. Ce sont les fidèles compagnons de Harouna Dia, encouragés avec de l’argent et des voitures, qui figurent sur la liste de Me Aïssata Tall Sall. Tout cela a été fait de concert avec Harouna Dia. Nous sommes au courant de tout ce qui se trame. Simplement, le président Macky Sall ne veut pas y croire, parce qu’il a beaucoup d’estime pour Harouna Dia, qui lui, s’emploie à trahir cette confiance », fait-il savoir, dans un entretien avec le quotidien L’Observateur.

«Le Président nous a même tordu le bras pour que le frère de Harouna Dia, député et questeur à l’Assemblée nationale, dirige notre liste départementale. Alors qu’il n’en a ni l’autorité ni la carrure, encore moins la personnalité ou la légitimité politique », souligne Haymouth Daff. Avant d’ajouter : «Le comportement de Harouna Dia est décevant, allant à l’encontre de la fidélité et la loyauté qui nous animent. L’opinion publique doit être au courant de ce qui se passe. Harouna Dia est un traître ».

Lui emboîtant le pas, le socialiste Moussa Bocar Thiam, maire de Ourossogui, n’a pas mâché ses mots à l’endroit de celui que la presse présente comme le financier de la campagne du Président Macky Sall, lors de la présidentielle de 2012. « Lorsqu’on constate qu’il y a des responsables politiques investis dans d’autres listes, alors qu’ils sont des proches de Harouna Dia, cela nous étonne. Je ne cache pas mon désarroi et ma déception face à cette situation.

Des personnes qui doivent tout au Président, manigancent et contribuent à l’affaiblir dans le département de Matam. Je suis contre les tricheurs (…) Harouna Dia n’est plus dans le camp du Président. Il ne travaille pas avec la majorité et ne pose plus d’actes dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yakaar. Il a tourné le dos au Président de la République
», explique-t-il

Des accusations battues en brèche par Daouda Dia. Interrogé, le frère de Harouna Dia, soutient que «rien ne ce qu’ils disent, n’est vrai ». «C’est une cabale contre Harouna Dia qui a été montée en toute pièces par Farba Ngom et Cie. Ils ont donné beaucoup d’argent à des responsables du parti pour qu’ils accusent Harouna de travailler à faire perdre la coalition Benno Bokk Yakaar. C’est vraiment insensé », recadre-t-il. Et d’ajouter : « leur but, c’est de faire disparaître Harouna Dia de la carte politique, en sapant son compagnonnage historique avec le Président Sall, ce qui est totalement impossible… ».










Hebergeur d'image