a
leral.net | S'informer en temps réel

Crise scolaire: En représailles, l'État ponctionne les salaires des enseignants grévistes


Rédigé par leral.net le Vendredi 6 Avril 2018 à 08:31 | | 0 commentaire(s)|

Le chef de l'Etat et les Syndicats d'enseignants, le 02 avril 2018
Le chef de l'Etat et les Syndicats d'enseignants, le 02 avril 2018
L’Etat a procédé à des ponctions de salaires pour dissuader les grévistes. D’après des sources de «L’As», beaucoup de grévistes ont subi une ponction conséquente de leur salaire du mois dernier. En effet, à Fatick, par exemple cela s’est fait sentir. Au lycée de Karang, tous les professeurs grévistes ont subi le même sort. Mais ceux dont les sanctions ont été plus sévères sont les sieurs : Ousmane Ndiaye, coordonnateur du Cusems et son collègue Mouhamed Chafiou Mourtadia Dièye du Cusems. Ce dernier devra bien serrer la ceinture pour vivre avec le peu d’argent qu’il lui reste dans son compte. Il a perçu moins de 40 000 francs, nous dit-il. Les enseignants déflatés sont accusés par les autorités académiques d’avoir manipulé les élèves dudit établissement. Leur collègue du Saems s’est retrouvé avec seulement 9 000 FCFA dans son compte.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos