leral.net | S'informer en temps réel

Cruauté d’un meurtre: Ndioba Seck, tuée à Pikine, a été poignardée 64 fois !

Mais quel est donc le mobile du crime de Ndioba Seck, du nom de cette femme de 27 ans, retrouvée morte à Pikine Guinaw Rails, à proximité de l'arrêt Sips, hier ? La question mérite d’être posée tant la cruauté de ce meurtre interpelle. Et pour cause, contrairement à ce qui a été annoncé, "L’Observateur" rapporte que la victime n’a pas été égorgée, mais a reçu 64 coups de couteau. Elle n’a pas été violée, non plus, car le pantalon jean et le body qu’elle portait sont restés intacts. De même, un billet de 10.000 FCfa a été découvert sur les lieux. L’enquête ouverte, élucidera peut-être ce meurtre odieux.


Rédigé par leral.net le Mardi 28 Janvier 2020 à 08:11 | | 0 commentaire(s)|




Cliquez-ici pour regarder plus de videos