leral.net | S'informer en temps réel

DES RÉALISATIONS FINANCÉES PAR UN ENDETTEMENT CHRONIQUE

Ousmane Sonko a profité de sa tournée politique à Dahra pour critiquer à nouveau, le bilan de Macky Sall


Rédigé par leral.net le Lundi 9 Avril 2018 à 13:37 | | 0 commentaire(s)|

« Le bilan de Macky Sall négatif parce qu’il est le seul à voir ses réalisations. Cela est découle de sa vision biaisée, reproduite dans un document appelé plan Sénégal Emergent qu’il s’est fait faire à coût de milliards, financé par un endettement chronique ». C’est en résumé l’évaluation qu’a faite Ousmane Sonko sur les 6 ans du régime en place.
Le leader de Pastef était à Dahra dans le cadre d’une tournée politique. Pour Sonko, le chef de l’Etat s’est trompé d’objectif quand il croit que les priorités sont de construire une cité nouvelle à Diamniadio, de faire de trains surfacturés à 1 200 milliards francs CFA.
Les scandales, les détournements, les ressources naturelles vendangées au détriment du Sénégal, non sans oublier les atteintes démocratiques, les manipulations du système électoral sont entre autres maux auxquels est confrontée la gouvernance du pays.
Le responsable de la coalition Ndawi Askanwi, est d’avis qu’on ne peut pas avoir un secteur de l’éducation, de la santé complétement à terre, que les gens éprouvent des difficultés à se nourrir correctement car une bonne partie du pays est sous la menace d’une famine, des problèmes d’écoulement agricole et que le chef de l’Etat se meuve dans le gigantisme.
Cela aura pour conséquences, projette-il, à un endettement chronique que leurs arrières petits fils ne pourront payer avec une pauvreté galopante.
Se prononçant sur la condamnation de Khalifa Sall, O.Sonko dénonce avec la dernière énergie ce qu’il pense à une liquidation d’un adversaire politique. Pour lui, les magistrats sont les principaux responsables. « Ils ont tendance à réclamer le statut de pouvoir mais ce statut, n’est pas par des déclarations qu’on l’acquiert mais plutôt par une posture, la dignité de la fonction », regrette-il.
Concernant le système de parrainage, Ousmane Sonko l’assimile également à une forfaiture. « Puisque Macky Sall dit qu’il est un lion si fort, il n’a pas besoin de briser les règles du jeu. Il n’a qu’à venir competir s’il est sûr d’avoir convaincu les sénégalais par ses réalisations et sa gouvernance », a-t-il invité.
Ousmane Sonko invite les sénégalais à réagir de peur de voir une dynastie s’installer dans ce pays.

Seneplus