Leral.net - S'informer en temps réel

De retour dans son bastion : Wade draine les foules à Touba, mais subit des accrocs

Rédigé par leral.net le Jeudi 13 Juillet 2017 à 10:47 | | 0 commentaire(s)|

Le retour de Me Abdoulaye Wade, hier, dans la ville sainte de Touba, pour les besoins de la campagne pour les élections législatives, a été triomphal. Mais, des coups ‘’coups fourrés’’ sont venus gâcher la fête.


De retour dans son bastion : Wade draine les foules à Touba, mais subit des accrocs

C’est une marée humaine qui a accueilli, hier, dans la ville de Touba, Me Wade, tête de liste nationale de la ‘’coalition gagnante Wattu Senegaal’’ aux élections législatives. Une immense foule l’a accompagné de l’entrée de Touba à sa résidence. Des véhicules sortis de tous les coins de la ville sainte, des Jakarta, des taxis et même des charrettes l’ont accompagné jusqu’au croisement 28.

Des militants, des badauds et de simples curieux se sont mobilisés et ont suivi pas à pas le cortège de Wade, en courant sur une distance de 7 km. La foule avait très tôt pris d’assaut l’entrée de la ville de Mbacké pour réserver à l’ancien président, un grand accueil.

Dans la commune de Mbacké, les militants de l’ancien maire de la ville Iba Guèye sont sortis en masse pour l’accueillir.
Dès qu’il est entré à Touba, nombreux militants ont scandé ‘’gorgui moo bari dolé’’. Le tout accompagné des klaxons de voitures et des vuvuzela, bravant tous les interdits de la ville sainte. Le cortège rebrousse chemin à hauteur du croisement 28 pour se diriger vers la résidence Darou Marnane.

Les portes de la grande mosquée fermées
Pendant ses douze ans au pouvoir et même lors de ses deux dernières visites, en tant qu’ancien président, Me Wade a toujours eu l’honneur d’être logé dans la suite présidentielle de la grande résidence Khadimou Rassoul, en face de la Grande mosquée. Mais, pour cette visite, les autorités religieuses ont préféré le mettre loin du lieu de culte que constitue la Grande mosquée. Il a été installé au quartier Darou Marnane, en face l’ancienne gare routière.

A noter également le fait que, malgré son entrée triomphale dans la ville, aucune autorité religieuse en charge de la ville sainte n’a été à l’accueil, si ce n’est le fils aîné du khalife Serigne Bass Abdou Khadre, qui milite au Pds. Mais, il faut relever qu’un personnel a été mis à la disposition pour sa restauration et son hébergement.

Perçu comme une sorte d’humiliation, Wade et sa caravane ont été, selon une source, informés à quelques mètres de la résidence Khadimou Rassoul, où il était obligé de faire demi-tour. Pour ses partisans, c’est la foule qui l’a empêchée d’accéder à la résidence habituelle.

Pas de dérogation pour son audience avec le khalife
Autre blocage que le ‘’pape du Sopi’’ n’avait pas prévu, c’est le fait que l’audience initialement prévue dès son arrivée à Touba avec le khalife, a été reportée à aujourd’hui. Serigne Makhtar n’a pas voulu déroger à la règle. « Je ne reçois pas le mercredi. Dites-lui de venir demain (aujourd’hui) », aurait lancé le khalife, à la dernière minute, au staff de Wade qui l’a informé de ce second revers.

Et comme si cela ne suffisait pas, la même source renseigne également que Wade voulait se recueillir au mausolée du fondateur du Mouridisme. Mais, là également, le lieu de culte était déjà fermé au public, l’ancien chef d’état n’a pas eu droit à une dérogation. Toutes les étapes de sa visite sont donc reportées à ce jeudi.

Visiblement très fatigué, le leader du pds s’est enfermé une heure environ dans sa suite de Darou Marnane avant de sortir pour s’adresser aux militants, qui insistaient pour le voir. ‘‘Je vous remercie pour l’accueil, je vous donne rendez-vous demain (aujourd’hui) pour le meeting de Mbacké où je m’adresserai à vous. Permettez-moi de me reposer jusqu’à demain matin », s’est-il brièvement adressé à la foule qui commençait à se disperser.

Ce jeudi, son staff nous apprend qu’il sera reçu par le khalife, ensuite, il se rendra à Mbacké pour un meeting. Celui-ci sera suivi d’un périple chez certains chefs religieux de la ville sainte, notamment à Mbacké Darou Salam et Touba. Une visite est aussi prévue dans la Grande mosquée, où il devrait assister aux côtés du khalife, à la prière du vendredi.


Voxpopuli


Leral Titre de votre page