leral.net | S'informer en temps réel

Début de campagne: La coalition BBY salue la mobilisation exceptionnelle notée, bannit la violence et tire sur Ousmane Sonko

La coalition BBY se félicite de la mobilisation exceptionnelle des listes de la majorité présidentielle partout à travers le pays, à l’occasion de l'ouverture de la campagne des Locales de janvier 2022, bannit la violence mais tire sur Ousmane Sonko.


Rédigé par leral.net le Mardi 11 Janvier 2022 à 10:11 | | 4 commentaire(s)|

Selon le communiqué parvenu à Leral, elle se félicite par ailleurs de la qualité des programmes proposées par les listes BBY, inspirées pour l’essentiel, par la vision du plan Sénégal Émergent et l’acte 3 de la Décentralisation.

La coalition BBY salue ce moment de respiration démocratique qui honore encore notre pays. Ils disent constater partout à travers le territoire national, l’engagement et la ferveur des populations autour des projets d’exécutifs locaux, qui s’inspirent et s’accordent parfaitement avec la vision du Plan Sénégal Émergent.

C’est pourquoi, la coalition encourage nos camarades et frères à privilégier le dialogue et la confrontation entre programmes, mais surtout, à bannir la violence sous toutes ses formes.

Sur un autre plan, la coalition BBY dit constater pour le dénoncer, les déclarations aventureuses et irresponsables du candidat à la mairie de Ziguinchor, Ousmane Sonko, qui tente piteusement de masquer son absurdité monétaire par des menaces de tigre en papier envers l’Administration territoriale.

« Coutumier des faits, il nous a habitués à sa stratégie de diversion qui vise à masquer ses inepties par des bravades et autres mise en scène médiatiques. Ousmane Sonko prend nos concitoyens pour ce qu’ils ne sont pas.

Manifestement, M. Sonko n’a pas de programme et encore moins de vision pour Ziguinchor. Après la volée de bois vert qu’il a reçue de l’opinion publique suite à sa proposition absurde de monnaie locale, il essaye de donner le change à travers un langage ordurier et incendiaire contre l’administration sénégalaise.

Une monnaie locale en Casamance ! Pourquoi pas au Saloum ou à Dialacoto ou encore mieux, une monnaie pour chacune des 553 communes pendant que Sonko y est?

Au moment où on parle de monnaie sous-régionale, l’Eco, et même de monnaie africaine dans le cadre de la zone de libre échange africaine, Ousmane Sonko a affiché une surprenante incurie, doublée d’une ignorance crasse, qu’il cherche à faire oublier par une violence verbale
», s’indigne BBY.

« La violence de ses propos et de sa démarche cache mal son malaise face à la défaite inexorable qui l’attend à Ziguinchor. Nous tenons donc à témoin l’opinion afin qu’il arrête ses agissements. BBY salue l’adhésion de nos populations qui continuent d’adhérer aux idées et à la vision du Président Sall.

Enfin, nous appelons à mobilisation toutes les forces vives de BBY autour d'une campagne solidaire. Mettons en garde les aventuriers politiques qui souhaiteraient perturber la campagne électorale que Benno Bokk Yakaar souhaite être courtoise, civilisée et pacifique
», conclut la Cellule Communication de Benno Bokk Yakaar


Titre de votre page Titre de votre page