leral.net | S'informer en temps réel

Décès de Pape Mamadou Diémé du Pastef: L’émouvant témoignage de Bassirou Diomaye Faye

Le Mouvement des Cadres de Pastef/ Les Patriotes a perdu son secrétaire général national adjoint, l’Ingénieur polytechnicien, Pape Mamadou Diémé. Le décès du Secrétaire général du Moncap a secoué le parti les Patriotes sénégalais pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef). Après la réaction de El Malick Ndiaye, Bassirou Diomaye Faye a a fait un émouvant témoignage à l’endroit de Pape Mamadou Diémé, rappelé à Dieu, dans la nuit du mardi à Goudomp.


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Août 2021 à 10:16 | | 0 commentaire(s)|

Décès de Pape Mamadou Diémé du Pastef: L’émouvant témoignage de Bassirou Diomaye Faye
« 𝐃𝐢𝐞𝐦𝐞, 𝐣’𝐚𝐮𝐫𝐚𝐢𝐬 𝐝𝐮 𝐫𝐞𝐜𝐨𝐧𝐧𝐚𝐢𝐭𝐫𝐞 𝐪𝐮𝐞 𝐭𝐮 𝐞𝐭𝐚𝐢𝐬 𝐦𝐨𝐧 𝐫𝐨𝐢…

Quand j’ai fini d’amender le draft de plan d’actions du Moncap ce matin du 18 août 2021, il était 06h 19 mn.

J’ai accompagné le document revêtu de mes observations mineures du message ci-après : « Salam chers Félicitations à Marie pour la qualité du document. Merci de réagir pour une rapide consolidation du document svp. Bien à vous ».

Dieu m’est témoin, en ce moment précis, j’ai directement pensé à toi, mon frère. S’il en est ainsi c’est parce que ta réactivité était prompte. Tes observations lucides. Et ton approche proactive. Il paraît que c’est à cette heure même que tu venais juste de tirer ta révérence. Ooh Allah!

Un parcours et une tenue qui invitent à l’humilité

29 mai 2018, AG constitutive du Moncap, Pape Diémé est élu au poste d’adjoint au SG du Mouvement National des Cadres Patriotes (MONCAP). Je le découvre certainement au même moment que la plupart des membres présents. A ce stade, nous ne nous connaissions pas. Nous avions appelé et les patriotes avaient répondu.

Nous avions fait le pari de croire que PASTEF, c’est aussi tous ces Sénégalais, longtemps en marge de l’engagement politique, qui trouvent enfin le cadre idéal qu’ils ont longtemps attendu pour apporter leur pierre à l’édifice Sénégal. La démocratie a joué et les cadres séduits par les uns et les autres, ont choisi leurs différents responsables.

Pour le cas de Pape Mamadou Diémé, il s’est présenté avec quelques dates clefs de son parcours de polytechnicien formé à Lausanne et ses responsabilités au sein de Nestlé Sénégal. Au delà de sa mise correcte, son Curriculum vitae (https://m.facebook.com/104131465247080/posts/131233922536834/?sfnsn=mo) a dû séduire ses pairs…

J’ai ainsi commencé avec lui une collaboration courte mais riche au sein du directoire du Moncap. Ce que je retiens de lui, c’est son esprit furtif et sa proactivité. À mes yeux, Diémé était brillant. Mais plus que cela, il était d’une humilité, d’un respect et d’une loyauté éprouvés.

La dernière fois que je l’ai eu au téléphone, je voulais un lien zoom pour la réunion mensuelle avec la diaspora. C’était le 08 août. Il m’a informé qu’il était en train de présenter des condoléances à des parents. L’immuable règle qui nous régit tous: chaque âme goûtera à la mort. Qu’Allah ait pitié de la sienne et lui fasse miséricorde. Amine !

Un don de soi jusqu’à la tombe
En février-mars 2021, les risques étaient énormes, sans doute pour tous les résistants. Diémé a pris un congé pour se mettre à service du parti et du comité de crise 24h/24. Chaque jour, il était à Keur Maodo, siège de Pastef, dès 09 heures, pour ne quitter souvent qu’après minuit malgré l’état d’urgence. Le summum pour moi, c’est quand je l’ai vu revenir d’une manifestation entre le 3 et le 8 mars.

L’homme toujours impeccablement vêtu, était en t-shirt, jean et chaussures training, accompagné de son épouse presque dans le même accoutrement de combattant. J’ai, en chahutant, attiré son attention sur l’ampleur des risques, en lui disant: « Diémé on ne met pas tous ses œufs dans le même panier (…) »

De prison en prison, Pape a apporté du réconfort aux familles inquiètes et acheté de la nourriture, à ses frais, pour les détenus. Sa présence permanente et sa clairvoyance m’ont beaucoup aidé en tant que coordonnateur du comité de crise. C’est dans cette période trouble qu’il a offert un site internet au Moncap, pour une meilleure gestion de la base de données des cadres, avec leur CV et un mailing des informations et du rappel des cotisations…

C’était un homme sur qui on pouvait compter. Malgré son talent et sa formation solide, il a toujours fait preuve d’humilité et a toujours rendu copie propre suite à mes requêtes. Il était méthodique. Un document requis de lui était toujours travaillé avec beaucoup de sérieux. Un document soumis à son appréciation revenait toujours truffé d’amendements.

Il était l’un de mes souffre-douleurs quand je présidais les universités du Moncap. Il était surtout un des artisans de leur réussite. J’aimais à lui dire qu’il nous surfacturait l’impression de nos supports, car j’étais sûr de récolter des sourires et une réplique à la hauteur de sa repartie. Mais je savais à quel point il se saignait pour nous faire un prix imbattable.

Tes idées jalonneront le plan d’actions du Moncap et tu serviras le parti même à titre posthume. C’est ainsi que les grands hommes marquent leur époque et j’aurais dû te dire que tu étais mon roi. L’un des meilleurs de notre génération.

Pastef, Goudomp et le Sénégal perdent beaucoup avec ta disparition. Repose en paix patriote ! »





Senenews



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page