leral.net | S'informer en temps réel

Déclaration de CSTS contre la gestion de leur DG: Le Sutelec assume et dément les «cagoulards de la division»

Le Syndicat unique des travailleurs de l'électricité (Sutelec) n’a pas tardé à apporter un démenti au communiqué que des travailleurs du secteur de l’électricité, ont fait paraître dans la presse et qu’il a qualifié de «mensonger». Les syndicalistes parlent de «cagoulards de la division» et exhortent tous les camarades à faire bloc derrière le secrétaire général du Sutelec, pour le triomphe des valeurs de justice et d’équité dans la gestion des ressources humaines.


Rédigé par leral.net le Mercredi 27 Janvier 2021 à 08:08 | | 0 commentaire(s)|

Déclaration de CSTS contre la gestion de leur DG: Le Sutelec assume et dément les «cagoulards de la division»
Le Syndicat unique des travailleurs de l'électricité (Sutelec) a tenu à apporter un démenti formel suite aux allégations des syndicats de Senelec (Csts) que le syndicat juge «mensongères», «fruit de l’imagination de ces cervelles tordues téléguidées à distance par des commanditaires, dont les intérêts sont contraires aux intérêts des travailleurs».

Dans un communiqué, le Sutelec porte à l’opinion nationale et internationale que son combat s’inscrit dans le sillage du chemin balisé par les anciens, fondé sur des principes d’honneur, de dignité et du refus de toute compromission.

Face à cette situation, le Sutelec dit axer son combat sur la défense de leur outil de travail et la réussite de leur mission de service public. C’est dans ce sillage que les syndicalistes appellent tous les travailleurs à se concentrer sur les véritables enjeux et défis qui interpellent le secteur d’activité et plus particulièrement, le sous-secteur de l’électricité.

Mais aussi, manifestent leur volonté inébranlable de redynamiser la Csts, dans l’intérêt exclusif des travailleurs et exhortent tous les camarades à faire bloc derrière le secrétaire général du Sutelec pour le triomphe des valeurs de justice et d’équité, dans la gestion des ressources humaines.

«Enfin, aux cagoulards ou brebis égarées et leurs commanditaires, nous disons que la bave du crapaud n’atteint pas la blanche colombe», a-t-on lu dans le communiqué.





Tribune



Cliquez-ici pour regarder plus de videos