leral.net | S'informer en temps réel

Dégâts collatéraux de sa rébellion: Le capitaine Touré peut être rétrogradé comme soldat de 2e classe

Le capitaine Oumar Touré, depuis près d'une semaine, a "présenté" sa démission via les réseaux sociaux à sa hiérarchie. Mais avec le recul et conscient de sa bêtise, il a décidé de rejoindre la caserne ce vendredi à 15h00 et a tenu à alerter l'opinion qu'il est en bonne santé.


Rédigé par leral.net le Mercredi 10 Mars 2021 à 15:28 | | 0 commentaire(s)|

Mais, par contre, un des gendarmes qui a travaillé avec lui, a pitié de lui. Approché par Leral, il assène: "Est-ce qu-il est responsable de ses actes? Je ne sais pas ce qui lui est arrivé, mais c'est dommage. Je tiens d'abord à faire savoir qu'on ne démissionne pas de cette manière dans l'armée et que toute personne peut démissionner, quelle que soit sa durée dans les rangs. Il n'est écrit nulle part que l'on doit attendre dix ans pour le faire", argumente notre source.

Par contre, il affirme que la démission peut être retardée pour faire revenir à la raison le concerné et/ou essayer de savoir si sa prochaine destination est mieux que la gendarmerie. "Mais en l'état, c'est la façon employée alors qu'il est tenu par un droit de réserve. Maintenant, il y a un tribunal militaire qui va l'entendre et c'est sûr qu' il va être sanctionné", dit-il.

De capitaine à soldat de deuxième classe

A en croire notre interlocuteur, le capitaine Oumar Touré risque d'être "dégradé, cassé, c'est-à-dire qu'il peut être classé comme un soldat de 2e classe. Du moment qu'il n'a pas démissionné, il est sous tutelle de la hiérarchie et on va le juger comme un officier qui enfreint des règles. Il ne faut pas oublier que l'Armée a investi des milliards pour la formation et quand on est officier, regardez le chemin parcouru. Quoi qu'il en soit, il sera entendu et il sera jugé à la hauteur de ses faits", a révélé ce gendarme, au fait du dossier.




Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page