leral.net | S'informer en temps réel

Dernière minute : L'opposition suspend sa participation au dialogue national

En attendant d’avoir une réponse du pouvoir sur leurs exigences, les partis de l’opposition suspendent leur participation au dialogue national. Ils exigent un préalable : la réponse de autorités sur les questions fondamentales posées par l’opposition sénégalaise à l’ouverture du dialogue.


Rédigé par leral.net le Jeudi 16 Mai 2019 à 23:31 | | 0 commentaire(s)|

Réunis au siège de Bokk Gis Gis, sis sur la VDN, les partis politiques d’opposition, regroupés au sein du Front de Résistance nationale (FRN) ont saisi le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, pour lui transmettre leurs conditions de participation au dialogue national.

Ainsi, le FRN, après avoir réaffirmé sa disposition pleine et entière à participer au Dialogue national en vue de restaurer la démocratie sénégalaise, « continue de considérer le Code consensuel de 1992 comme la référence majeure, et propose à cet égard la reconduction de la mise en place d’une Commission cellulaire indépendante pour diriger les travaux, à l’instar de celle que dirigea le président Kéba Mbaye, et dont les membres seront choisis d’un commun accord. »

Toujours dans la missive adressée au ministre de l’intérieur, le FRN dit attendre du pouvoir « un engagement solennel quant à sa volonté d’appliquer les conclusions qui sortiront de ce Dialogue national comme ce fut le cas pendant plus de deux décennies. Cet engagement devra porter sur les règles d’adoption et de mise en œuvre des dites conclusions qui seront partie intégrante des TDR. »



Cliquez-ici pour regarder plus de videos