leral.net | S'informer en temps réel

Dernière minute: Omar Ampoy Bodian, chargé de mission du MFDC, arrêté

Visiblement, les choses sont loin de s'arrêter à Ziguinchor après le placement sous mandat de² dépôt de 16 personnes dans le cadre de la tuerie de Bofa Bayotte.


Rédigé par leral.net le Samedi 20 Janvier 2018 à 13:17 | | 0 commentaire(s)|

De gauche à droite, Ampoï et Atoute César
De gauche à droite, Ampoï et Atoute César
Aux dernières nouvelles, Omar Ampoï Bodian aurait été arrêté pour les besoins de l'enquête. Il est actuellement en garde à vue à la gendarmerie de Ziguinchor. Ce dernier qui fut un conseiller municipal de la commune de Ziguinchor, se déclare chargé de mission du mouvement des forces démocratiques de Casamance (MFDC). 
Ce supposé proche collaborateur du chef de guerre d'Attika Cesar Atoute Badiate avait été très bavard lors de la tuerie de Bofa Bayotte.
«Je ne saurais dire ce qui a amené cette situation, mais la question qu'on devrait se poser est : qu'est-ce que l'Etat du Sénégal a fait ou n'a pas fait pour qu'on en arrive à cette situation ? Je suis environnementaliste, nous savons que cette région à caractère agricole était, jadis le grenier du Sénégal. Beaucoup de choses n'ont pas été respectées par le Sénégal, que ce soit dans le cadre de l'environnement, les barrages de Kidel et Affignam, rien n'a été fait. Dans le cadre de la protection des ressources halieutiques, Antoine Sambou a été tué à Pointe Saint-Georges et il n'y a jamais eu d'enquête. Ce jeune défendait bec et ongles l'environnement et les ressources halieutiques, ils l'ont tué. Des jeunes de Thionck-Essyl ont été emprisonnés l'année dernière parce qu'il y avait des étrangers qui prenaient des alvéoles, les petits poissons, pour les enterrer dans des trous. Ces jeunes ont voulu défendre leur écosystème et les ressources halieutiques, mais ils ont été emprisonnés. A Médina Yoro Foulah, des jeunes se sont ligués contre les coupeurs de bois et ils ont été emprisonnés. A Kédougou, un jeune du nom de Sagna a été tué par les douaniers. A Toubacouta, des jeunes qui défendaient l'environnement ont été emprisonnés. Qu'est-ce qui est à l'origine de tout cela. Qu'est-ce que le Sénégal a fait de tous ces dossiers ? Où se trouve l'Etat de droit tant prôné ? 
Je ne dis pas que ce sont ces jeunes qui sont coupables. Mais on dit que tous ces problèmes émaneraient de la coupe du bois. Alors si réellement le problème est orienté sur cela, qu'est-ce que le Sénégal a fait pour en arriver là ? Mais tout le monde condamne cet acte barbare. Nous Mfdc, nous présentons nos condoléances aux familles des victimes…»
Leral.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos