leral.net | S'informer en temps réel

Des députés préconisent le relèvement de l’âge légal du mariage à 18 ans


Rédigé par leral.net le Jeudi 6 Décembre 2018 à 10:47 | | 0 commentaire(s)|

Des députés préconisent le relèvement de l’âge légal du mariage à 18 ans
Des femmes députées ont appelé mercredi au relèvement de l’âge légal du mariage de 16 ans à 18 ans chez la jeune fille, a constaté l’APS.

« Il faut revoir l’âge du mariage à 18 ans au lieu de 16 ans dans le Code de la famille. Nous devons nous aligner aux conventions internationales que le Sénégal a ratifiées», a souligné la députée, Mously Diakhaté, lors du vote du budget du ministère de la Femme, de la Famille et du Genre.

Pour la députée Na Dianko Sané, originaire de la région de Sédhiou, « le Sénégal doit harmoniser l’âge du mariage à 18 ans comme le stipule les conventions internationales au lieu de 16 ans comme le code de la famille ».

Sa collègue Rokhaya Diao ajoute: « il faut revoir l’âge du mariage », et suggère la mise en place d’« une maison pour accueillir les jeunes filles en conflit avec la loi ».

Prenant la parole, la ministre de la Femme, de la Famille et du Genre a dit : « il ne suffit pas de signer, mais il faut des actions de sensibilisation et de vulgarisation parce que ce sont des thématiques qu’on ne peut pas faire disparaitre du jour au lendemain ».

« Il faut amener les familles à comprendre que la sécurisation de leurs filles, c’est de ne pas les donner en mariage précoce et éviter les viols surtout incestueux. C’est ce plaidoyer que les femmes doivent porter ainsi que les enseignants », a-t-elle ajouté.

La Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes qui vise le relèvement de l’âge du mariage à 18 ans, a été adoptée le 18 décembre 1979 par l’Assemblée générale des Nations-Unies.

Elle est entrée en vigueur en tant que traité international le 3 septembre 1981 après avoir été ratifiée par 20 pays. Dix ans après son adoption, en 1989, c’est presque une centaine de pays qui se sont engagés à respecter ses clauses.





Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos