leral.net | S'informer en temps réel

Détournement au Trésor: Abdou Aziz Diop "engraissait" un grand marabout qui lui promettait la tête du mouvement Hizbu Tarkhiya

Le carnage financier au niveau du Trésor avec près de 5 milliards FCfa détournés par les percepteurs Abdou Aziz Diop et Mouhamed Ndiaye, révèle en réalité un vaste réseau et ce, bien que l'enquête suive encore en cours.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Décembre 2021 à 11:46 | | 0 commentaire(s)|

Abdou Aziz Diop, percepteur à Mbacké de 2015 à 2021, est mis en cause pour 2.459.435.371 FCfa qu'il versait à un grand marabout d'une grande confrérie. Ce dernier lui promettait la présidence des Hizbu Tarkhiya.

Leral est en mesure de vous dire que les révélations sont loin d'être finies car selon notre source, "on ne peut effectuer aucun virement au niveau du Trésor, sans la complicité d'un ou de plusieurs fournisseurs. Et à y voir de près, il y a d'autres percepteurs qui sont dans le coup", affirme notre interlocuteur.

Leral reviendra encore sur ces percepteurs qui sont dans le coup et sur cette affaire qui est partie pour être l'un des plus gros scandales financiers de l'année 2021.

Les deux inspecteurs du Trésor (Abdoul Aziz Diop et Mouhamed Ndiaye), poursuivis pour un détournement de 5 milliards Fcfa, risquent de ne pas séjourner longtemps en prison.

Leur dossier devient une patate chaude pour le juge d’instruction du 8ème cabinet.

Des interventions fusent en haut lieu notamment du côté de hauts dignitaires religieux, en faveur d’Abdoul Aziz Diop, afin de lui éviter un séjour en prison.

Bien que le procureur de la République a requis le mandat de dépôt contre les présumés faussaires, le juge a préféré leur donner une "chance".

L’ancien percepteur de Mbacké a accepté de transiger à hauteur de 300 millions Fcfa en un premier versement et 35 millions pour une durée de…7 ans. Ce qui ne cadre pas avec ce que dit la loi.

Mais, curieusement, l’agent judiciaire de l’État (AJE) n’est pas contre cette proposition. Le journal se demande même si ce dernier n'a pas également subi une pression.

Quel traitement le juge va-t-il faire de cette affaire ? Va-t-il accepter le protocole et les mettre en liberté provisoire ? Ou bien va-t-il les placer sous mandat de dépôt ? La réponse dans quelques heures.

À signaler, renseigne le quotidien Les Échos qui donne la nouvelle dans sa livraison du jour, que les mis en cause ont fait, hier, l’objet d’un retour de parquet. Affaire à suivre...

Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page