leral.net | S'informer en temps réel

Détournement de fonds au CMS: Le Dg Jean-Jacques Diop au banc des accusés


Rédigé par leral.net le Mardi 21 Décembre 2021 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

Détournement de fonds au CMS: Le Dg Jean-Jacques Diop au banc des accusés
Les syndicalistes du Crédit mutuel du Sénégal menacent d'aller en grève pour exclure le Directeur général de ladite institution financière de son poste. Cheikh Ndior, leur porte-parole, avance que « suite à plusieurs dénonciations effectuées par les organisations syndicales du Crédit mutuel du Sénégal, la commission bancaire de l’UMOA a été saisie par le ministre de tutelle pour faire la lumière sur les allégations des syndicalistes du CMS contre le DG Amadou Jean-Jacques Diop. Après plus de trois mois de travail, la commission bancaire a produit son rapport à l’intention du Ministre des Finances et du Budget, avec la confirmation de toutes les violations dénoncées par les deux organisations syndicales du CMS », informe "Rewmi".

« Pour rappel, depuis le mois de mai 2021, les syndicalistes du CMS ont porté à l’attention de l’opinion nationale et internationale, un certain nombre d’actes de violation de la part du duo Mbaye Dione-Amadou Jean-Jacques Diop. Les faits dénoncés par les travailleurs sont les suivants : nomination illégale et illégitime de M. Amadou Jean-Jacques Diop, accession de M. Amadou Jean-Jacques Diop et de M. Mbaye Dione, respectivement à la tête du CMS et de la BIMAO, constituant l’un des complots les plus abjects de l’histoire bancaire du Sénégal. Le scandale le plus manifeste sous l’ère Amadou Jean-Jacques Diop, concerne le crédit de 600 millions FCfa accordé à une société de la place », révèle Ndior. Selon M. Ndior, un autre crédit de 50 millions FCfa a été octroyé à une société de BTP, avec une dérogation accordée par Amadou Jean-Jacques Diop.

« Le prêt a été octroyé à un éleveur de moutons « Ladoum », ami de M. Amadou Jean-Jacques Diop, avec un dépassement de 35 millions sur la limite des montants autorisés sur ce type de crédits. Ledit crédit qui était en impayé dans les livres du CMS, avec une rallonge et un délai supplémentaire de 6 mois », renchérit le porte-parole. Dans le même ordre d’idées, Ndior note qu’ « entre 2017 et 2019, Amadou Jean-Jacques Diop et ses camarades actionnaires ont contracté, à travers une société d’imprimerie, des crédits à hauteur d’environ 400 millions auprès d’une banque de la place ». Face à tous ces griefs, le syndicaliste s’interroge : « Qui protège le DG Amadou Jean Diop ? ».

Ndèye Fatou Kébé

Titre de votre page Titre de votre page