leral.net | S'informer en temps réel

Dionne éreinte Seydi Gassama et Cie: "Des politiciens encagoulés qui militent pour le droit à l'homosexualité, nous ne l'accepterons pas »


Rédigé par leral.net le Lundi 26 Février 2018 à 09:42 | | 0 commentaire(s)|

Mahammed Boun Abdallah Dionne est outré par le dernier rapport de la section sénégalaise d’Amnesty international sur les droits de l’Homme au Sénégal. Mais celui qui semble faire plus mal au Premier ministre, c’est sans doute le passage réservé, selon lui, aux droits des lesbiennes, des gays et bisexuels, transgenres ou intersexuées (Lgbt), renseigne le journal « Le Quotidien ».

Ainsi, dans e Gossas, son fief politique où il rencontrait les militants de la mouvance présidentielle hier dimanche, le chef du gouvernement a envoyé une réponse foudroyante au responsable de l’Ong. «J’ai lu, il y a deux ou trois jours le rapport 2017 d’Amensty international. Un rapport très critique qui attaque le gouvernement du Président Macky Sall que j’ai l'honneur de diriger. Qu’est ce qui est dit dans ce rapport ? Que le Sénégal continue sa politique de régression vis-à-vis des Lgbt », fait-il remarquer. Avant de souligner furieux : « Ils veulent casser notre société et ça, on ne l’acceptera pas comme le Président Macky Sall a eu à le refuser ici au Président Obama ».

Mahammed Boun Abdallah Dionne ira jusqu’à reprocher à la presse de ne pas parler de l’affaire des Lgbt soulignée dans le rapport. «Ça, aucune presse ne le dit. Quand ils (les journalistes) parlent du rapport, ils vous parleront des conditions de détention de X ou Y Mais qu’ils parlent aussi du rapport sur ce plan-là », fulmine-t-il.

Pour la gouverne des uns et des autres, il a invité la presse à publier l’intégralité du rapport pour dit-il, que les gens puissent savoir quel est le projet de société qui se cache derrière ces « opposants encagoulés » sous le vocable de la société civile «Le président Macky Sall avait raison de dire ici que durant sa présidence, jamais l’homosexualité ne sera officialisée dans ce pays Maintenant, ceux qui écrivent cela pour le critiquer, qu’ils continuent de critiquer. Nous, nous sommes dans le temps de l’action. Nous resterons droits dans nos bottes pour travailler à l’atteinte des objectifs du Plan Sénégal émergent (Pse) », a –t-il soutenu.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos