leral.net | S'informer en temps réel

Distribution d’eau à Touba: Ofor relève le défi de l’accès à l’eau potable

Les populations de Touba ont retrouvé le sourire lors du Grand Magal, après qu’ils aient constaté que l’eau douce coule mieux dans leurs robinets, surtout dans les zones périphériques. Pour rappel, l’approvisionnement en eau potable constituait l’une des principales préoccupations de la ville sainte, lieu de pèlerinage et siège de la communauté mouride. Un problème qui semble avoir été pris en charge lors de ce Magal.


Rédigé par leral.net le Jeudi 30 Septembre 2021 à 18:06 | | 0 commentaire(s)|

Distribution d’eau à Touba: Ofor relève le défi de l’accès à l’eau potable
L’Office des forages ruraux (OFOR) a réussi une grosse prouesse, avec l’augmentation de nouveaux dispositifs hydrauliques. Aux 111 111 m3 existants, l’Ofor a augmenté 10 000m3 à la production, avec à la clé, un nouveau forage à Darou Karim, réalisé dans un délai très court de moins d’un mois.

En accord avec le comité d’organisation, l’’Ofor avait dejà réussi à stocker 16 000m3, avec un schéma de lâchage parfaitement maîtrisé, en un temps record. Déjà à 08h30, le samedi, le réservoir de Tundory de 6 000m3 a été lâché sur le réseau, il sera suivi par celui de Ndiouroul de même volume. Pour les châteaux d’eau, le destockage a été engagé à 08h sur F1, Thiawène, Arafina et Al hazar. S’ensuivront, les châteaux d’eau de Feto , Darou Marnane et Ndindy. Un scénario décrit comme un pilotage commando, salué par beaucoup d’experts .

Dans ce même dispositif d’anticipation, 110 camions-citernes ont été positionnés pour effectuer des rotations, en créant des postes avancés pour venir au-devant des populations, ont été mis à la disposition des populations de manière effective. Lors des réunions préparatoires, les autorités religieuses de Touba s’étaient dites rassurées par le dispositif mis en place pour une bonne couverture en eau pendant le Magal. A la résidence de Darou Marnane, le Directeur général de l’Office des Forages Ruraux avait fait le point sur le niveau d’avancement des travaux à Serigne Ousmane Mbacké, coordonnateur du Comité d’organisation.

Durant ce conclave, Alpha Bayla Guèye avait déjà annoncé au comité d’organisation, la mise en service du forage de 200 m3/heure de Touba Ndiareme, avec une capacité de production additionnelle de 4 000 m3/jour.

Ainsi, le défi de l’accès à l’eau potable et en qualité pour les populations de Touba, est à tout le moins relevé. Il devrait, après évaluation, se lancer dans une perspective d’une meilleure prise en charge de la question de maîtrise de l’eau à Touba, comme souhaité par les autorités étatiques et religieuses.





Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page