Leral.net - S'informer en temps réel

Durant trois années, j'ai cédé aux caprices d'un homme violent, et pourtant...

Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Décembre 2015 à 12:32 | | 0 commentaire(s)|

J'ai eu une relation de trois ans avec un homme brutal. Durant ces trois années, je faisais tout ce qu'il me demandait même si cela ne me paraissait pas normal, comme supprimer tous les hommes de mes contacts. Si par malheur j'arrivais à lui tenir tête, il devenait violent. À chaque fois, je me disais que c’était la fois de trop et je le quittais. Mais après quelques larmes et excuses de sa part, je revenais à lui. Il ne tardait jamais à recommencer et me disait que l'on ne se séparerait jamais. Il était certain que je n'aurais jamais la force de le quitter pour de bon


Durant trois années, j'ai cédé aux caprices d'un homme violent, et pourtant...

Par la suite, j'ai décidé de travailler et j’ai rencontré un collègue qui ne me laissait pas indifférente. J'ai commencé à me confier à lui et j’ai remarqué que j'arrivais à ne pas penser à mon petit ami et à ne pas prêter attention au mal qu'il me faisait. Un matin, je suis arrivée au travail avec un bleu sous l’œil. Par peur, j’ai nié que c’était mon compagnon qui m’avait fait ça mais mon collègue ne m‘a pas crue. 


J’ai finalement réussi à le quitter après avoir appris qu’il m'avait trompée. Pendant deux mois, il a continué à m'écrire et à m'appeler comme si je ne l'avais jamais quitté. Je lui répétais que nous n’étions plus ensemble et qu'il devait tourner la page. Mon erreur était sûrement de répondre à chacun de ses appels. Finalement, j'ai coupé les ponts et cela fait huit mois que je n’ai plus de nouvelles de lui.


Malheureusement, j’ai du mal à faire confiance à mon nouveau petit ami. Je ne dis rien mais, au fond de moi, ça me déchire et je me sens abandonnée. Il est adorable, plein de gentilles attentions et d'amour pour moi, mais il n'y a rien à faire. Après huit mois, je n’arrive toujours pas à me dire qu’il m'aime vraiment. Comment puis-je faire et surtout est-il possible de faire quelque chose sans devoir envisager la rupture ?


afriquefemme

 



Titre de votre page