Leral.net - S'informer en temps réel

Editorial - Ramadan, le mois du consumérisme : Par Khady Ciss

Rédigé par leral.net le Jeudi 22 Avril 2021 à 01:45 | | 0 commentaire(s)|

Dans la quasi-totalité des pays musulmans, Ramadan rime désormais avec hausse considérable des dépenses, consommation effrénée, baisse de la productivité dans les entreprises et administrations…Autant de maux en parfaite contradiction avec la philosophie islamique et le sens profond du Ramadan. Les changements de comportement radicaux observés chez les Sénégalais durant ce mois de piété, opérés […]

L’article Editorial : Ramadan : le mois du consumérisme : Par Khady Ciss est apparu en premier sur La référence du Business au Sénégal.

Dans la quasi-totalité des pays musulmans, Ramadan rime désormais avec hausse considérable des dépenses, consommation effrénée, baisse de la productivité dans les entreprises et administrations…Autant de maux en parfaite contradiction avec la philosophie islamique et le sens profond du Ramadan.

Les changements de comportement radicaux observés chez les Sénégalais durant ce mois de piété, opérés jusque dans leur pratique religieuse et leur port vestimentaire, suffisent pour édifier sur l’importance qu’ils accordent à ce cinquième pilier de l’islam.

La ferveur religieuse qui entoure l’observance du jeun s’accompagne souvent de quelques travers. Pape Serigne Sylla Spécialiste des religions à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS-Paris), a son avis sur cette préoccupation. « Le vécu du ramadan au Sénégal repose sur l’imbrication d’une pratique religieuse à vocation ascétique et de quelques survivances coutumières qui s’écartent de leur symbolique initiale », soutient-il.

La surconsommation, voire même parfois le gaspillage sont autant de tares dénoncées durant ce mois de jeune musulman. Se gaver implique une hausse vertigineuse des dépenses de consommations. Un sérieux problème pour bon nombre de Sénégalais, déjà éprouvés par les rigueurs de la crise économique.

Ce qui incite l’économiste Maissa Babou, à dire qu’il faut s’attendre à une baisse des dépenses de consommation. En écho à cette inquiétude, le Directeur du Commerce intérieur, M Oumar Diallo, rassure les consommateurs sur un approvisionnement correct du marché en produits de qualité, à un prix juste, durant le Ramadan.

Même si le mois du jeune musulman possède une véritable dimension sociale en ce sens qu’il favorise l’entraide, la cohésion familiale et le partage, Moubarack Lo, rappelle, dans une analyse sur l’éthique religieuse du ramadan, que Dieu a mis en garde les croyants, en maints endroits du Coran, contre les méfaits de la surconsommation et du gaspillage.

                     REUSSIR souhaite à tous ses  lecteurs et annonceurs Ramadan Mubarak !

 

L’article Editorial : Ramadan : le mois du consumérisme : Par Khady Ciss est apparu en premier sur La référence du Business au Sénégal.



Source : http://reussirbusiness.com/actualites/ramadan-le-m...


Titre de votre page Titre de votre page