leral.net | S'informer en temps réel

Elections législatives 2017: Le montant de la caution ne dépassera pas 20 millions, selon le ministre de l’intérieur

Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique, Abdoulaye Daouda Diallo a levé un coin du voile sur le montant de la caution que doivent verser tous les partis politiques et autres indépendants qui veulent participer aux élections législatives du 30 juillet 2017. A l’occasion d’une rencontre avec les partis politiques, le ministre assure que le montant de la caution pour les élections législatives du 30 juillet prochain ne dépassera pas 20 millions de francs Cfa.


Rédigé par leral.net le Jeudi 23 Février 2017 à 17:09 | | 0 commentaire(s)|

Pour fixer le montant de la caution des prochaines joutes pour la 14e législature, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique Abdoulaye Daouda Diallo a rencontré presque tous les 281 partis existant au Sénégal, ce jeudi. Lors de cette tribune, les acteurs du processus électoral, venus représenter leurs partis respectifs, ont tous fait des propositions allant de 0 à 20 millions de francs Cfa.

Le ministre souligne que cette réunion est une phase obligatoire dans le cadre du processus électoral, « c’est en application des dispositions de l’article L.171 et R.80 que j’ai convié cette rencontre de concertation pour recueillir les avis des acteurs pour les besoins de la fixation du montant de la caution qui doit être versée à la Caisse des dépôts et consignations en vue des élections législatives du 30 juillet 2017 », a expliqué M. Diallo avant d’engager que ce montant ne soit pas porté au-delà de 20 millions.

Pour le respect de la législation électorale, l’arrêté fixant le montant de la caution doit être obligatoirement signé au plus tard le 1er mars si l’on se fie au ministre de l’Intérieur. En effet, cette date correspond aux 5 mois définis par la loi avant la tenue de cette élection.

Concernant le remboursement qui a fait polémique lors de cette rencontre, Abdoulaye Daouda Diallo de préciser que seules les listes qui ont obtenu au moins un député seront remboursés. « Ce montant est remboursé dans les 15 jours suivant la proclamation définitive des résultats à la liste de candidats ayant obtenu au moins un élu à l’Assemblée Nationale », rappelle M. Diallo.

Pour rappel, cette rencontre sur le processus de préparation des élections ne concerne pas les candidats indépendants, même si celles-ci sont ouvertes à tous ceux qui ont l’intention de participer aux élections législatives prochaines.

Cheikh Makhfou Diop Lerat.net



Cliquez-ici pour regarder plus de videos