Elections législatives: Abdou Karim Sall prédit une cuisante défaite de Malick Gakou à Guédiawaye


Rédigé par leral.net le Lundi 8 Mai 2017 à 11:35 | | 0 commentaire(s)|

Dans le cadre de sa caravane dénommé " Président Balieusard" , El Hadj Malick Gakou a laissé entendre qu'à Pikine "tous les signaux sont au rouge" parce que le Président Macky Sall n'y a rien fait. "Faux!", répond Karim Sall, directeur général de l'Artp, par ailleurs responsable de l'APR dans le département de Pikine.

Sans donner les détails, le Coordonnateur de Mbao invite tout simplement le leader du grand parti, s'il est "courageux ou s'il lui reste encore une once de courage", de se présenter comme tête liste à Guédiawaye, fief dont il se réclame.

Au cas échéant, souligne -t-il, "je rendrai compte "qu'il ne représente rien, absolument rien sur le plan politique".

Le DG de l'ARTP présidait en tant que parrain, le meeting de ralliement de Aïssata Talla , ex-responsable du PDS, selon un responsable de sa cellule de communication.

Interpellé sur les passes d'armes entre responsables de premier plan de l'APR et la guéguerre par presse interposée entre barons apèristes ces temps ci, Abdou Karim Sall relativise et analyse la situation avec beaucoup de philosophie. Selon le Coordonnateur de l'APR Mbao, cela est compréhensible. "Il y a toujours des crises du genre dans toutes les grandes formations politiques. C'est très fréquent même au sein des partis qui grandissent comme le nôtre", fait remarquer le responsable départemental de la Convergence des Cadres Républicains (CCR) de Pikine.

Et Abdou Karim Sall de préciser: "Nous ne sommes pas les premiers à connaître ce type de remous internes, pas souhaitables du tout, et nous ne serons pas les derniers", souligne-t-il avant de rassurer tout le monde en ces termes très optimistes: "C'est des moments qui vont passer".

"Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, et que nous y mettons toutes nos forces, est comment faire pour barrer la route à cette opposition de fiction qui veut semer le doute dans la tête des Sénégalais alors que le Président de la République, Macky Sall, a fini de convaincre toute la population par son ambitieux PSE", conclut le DG de l'ARTP.