leral.net | S'informer en temps réel

Elections législatives, Serigne Modou Kara propose de s'allier à Macky Sall

Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni, responsable moral du PVD (Parti pour la vérité et le développement) tend la main au président de la République pour une alliance en vue des élections législatives du 30 juillet prochain, dans une coalition dénommée "And Nangou Degg".


Rédigé par leral.net le Mardi 16 Mai 2017 à 14:40 | | 0 commentaire(s)|

Elections législatives, Serigne Modou Kara propose de s'allier à Macky Sall
"And Nangou Degg" (ensemble pour la vérité), telle est l'appellation choisie par Serigne Cheikh Modou Kara pour sceller une alliance avec Macky Sall en direction des législatives de juillet prochain.

Une proposition formulée, lors de la célébration du 72e anniversaire du Magal de Darou Moukhty, la deuxième capitale du mouridisme. Le général de Bamba demande au Président Macky Sall de se rebiffer et de mettre en avant l'intérêt du peuple et son intérêt personnel en se rapprochant de lui.

Car un manque de communication entre eux n'est pas avantageux pour le Sénégal, peut-on lire dans un communiqué de la cellule de communication du marabout.

Selon la même source, la complémentarité entre les deux personnalités se justifie par l'expérience politique et les compétences du Président Macky Sall, et par les solutions que prône le "Général de Bamba" qui tirent leur source de l'oeuvre intarissable du "Sauveur" de l'humanité, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké.

Cette complémentarité permettra de mettre en place, entre Macky Sall et Cheikh Ahmadou Kara Mbacké Noreyni, une alliance dénommée "And Nangou Degg" qui signifie ensemble pour la vérité. insiste encore le texte.

De ce fait, précise le communiqué, tous les partisans du Président de la République vont le soutenir et tous les partisans du Général de Bamba vont soutenir ce dernier.

Le chef de l'Etat va assurer le pouvoir temporel et le "Général", le pouvoir spirituel pour "permettre au parti au pouvoir d'obtenir une large majorité à l'Assemblée Nationale et gouverner à l'aise en évitant ainsi une cohabitation".

"La balle est dans le camp du Président de la République, car l'intention de l'accompagner est toujours intacte. Il reste l'action à définir qui demande un discernement sur comment s'y prendre pour établir un programme organisationnel et obtenir un résultat satisfaisant", souligne le document.

"Au cas où le Président de la République n'adhérerait pas à cette alliance, le général de Bamba serait obligé de se porter candidat aux élections législatives du 30 juillet prochain", avertit toutefois Serigne Modou Kara.

source: la tribune