leral.net | S'informer en temps réel

Elections locales: A Mékhé, Benno Bokk Yakaar se scinde en deux

Les élections locales de 2022 opposeront deux camps de la Coalition Benno Bokk Yakaar (Bby), dans la commune de Mékhé. Il s’agit de Magatte Wade, le maire sortant, choisi par Bby, et Mamadou Mbengue Guèye, président du Conseil d’administration du Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec), candidat sous la bannière de la Convergence patriotique pour la justice et l’équité (Cpje).


Rédigé par leral.net le Jeudi 2 Décembre 2021 à 09:14 | | 0 commentaire(s)|

Elections locales: A Mékhé, Benno Bokk Yakaar se scinde en deux
Le camp de ce dernier, qui faisait face à la presse, dénonce «le choix fait sur Magatte Wade pour diriger la liste majoritaire de Bby, alors qu’il a accédé au fauteuil en 2014, par une liste parallèle, celle de Caar/Leneen».

D’où la nouvelle alliance scellée par un pan important de Bby, autour de Mamadou Mbengue Guèye et de l’ancien maire de Mékhé, El Hadji Ass Diagne.

Selon Makhète Djité, membre de cette dite coalition, «depuis 7 ans, le maire actuel, Magatte Wade, qui se targue d’avoir un bilan reluisant, n’a fait preuve que d’une nébulosité qui tutoie l’extrême. Et c’est le président de la République qui, dans le cadre de son programme équité territoriale, a doté Mékhé de lampadaires solaires, de plusieurs kilomètres de bitume pour renforcer la voirie urbaine».

« Pour simplement dire que «tout ce qui a été fait à Mékhé depuis 7 ans, est l’œuvre exclusive du Président Macky Sall».

Aussi, Makhète Djité n’a pas manqué d’interpeller le maire sortant, sur certains points de la gestion municipale.

«Il a géré pendant 7 ans, plus de 2,1 milliards FCfa en termes de budget, mais il est incapable de montrer une seule réalisation issue de cette manne financière.»

A cela s’ajoutent, «des contrats mis en œuvre sans jamais être partagés avec le Conseil municipal, notamment la réalisation du jardin public à l’entrée de la ville, sur la base d’une convention avec la Fondation Sonatel, totalement ignorée par le Conseil municipal. Il s’y ajoute une gestion foncière clanique et partisane.

Des chèques ont été remis par la Grande côte opérations (Gco) et qui ne sont pas passés par la comptabilité. Il y a également la question de la coopération décentralisée, notamment avec le programme de gestion des ordures ménagères. Le Maire, Magatte Wade, est interpellé sur la nécessité d’éclairer la lanterne des populations, ne serait-ce qu’à travers un débat public
».

A sa suite, le maire honoraire de Mékhé, El Hadji Ass Diagne, a dit tout son engagement aux côtés de Mamadou Mbengue Guèye, pour la conquête de la mairie de Mékhé, lors de ces prochaines élections locales. Et ceci, «pour lui permettre de s’installer confortablement dans le fauteuil de maire et d’être au service des populations, qui en ont tant besoin».






Le Quotidien


Titre de votre page Titre de votre page