leral.net | S'informer en temps réel

Emigration irrégulière: A Saint-Louis, la police intercepte une embarcation de 16 migrants, dont les 2 convoyeurs

Il faut croire qu’on n’en a pas terminé avec le phénomène de ‘’Barça wala Barsax’’. Après l’accalmie des dernières semaines, voilà qu’une pirogue vient d’être interceptée par les éléments du Commissariat central de Saint-Louis, à hauteur du quartier Hydrobase.


Rédigé par leral.net le Lundi 22 Mars 2021 à 12:21 | | 0 commentaire(s)|

Emigration irrégulière: A Saint-Louis, la police intercepte une embarcation de 16 migrants, dont les 2 convoyeurs
Selon les informations du site « enqueteplus.com, au nombre de 16, les candidats à l’émigration irrégulière s'apprêtaient à embarquer pour l'Espagne. Malheureusement pour eux, la police avait eu vent de leurs préparatifs.

Pendant plusieurs jours, renseignent nos interlocuteurs, la police avait pris en filature deux frères qui préparaient le convoyage desdits candidats clandestins vers l'Espagne. Le départ vers l’eldorado était prévu avant-hier 18 mars, tard dans la nuit. Mais les policiers ont pu intervenir à temps pour arrêter une partie des voyageurs. Au total, ce sont 16 personnes qui ont été interpellées, parmi lesquelles les deux frères convoyeurs des candidats à la migration. Il s’agit de M. Dièye et C. Dièye, tous deux pêcheurs.

Tentative de corruption des policiers

Les candidats sont tous originaires de Ziguinchor et de la Guinée-Bissau, précisent nos interlocuteurs. Ils sont âgés entre 22 et 40 ans. Entendus sous le régime de la garde-à-vue, ils ont déclaré aux enquêteurs avoir versé aux convoyeurs entre 500 et 600 mille francs par personne. En plus des candidats interpellés, la police a saisi un moteur de 40 chevaux.

Selon leurs sources, les convoyeurs ont aussi tenté de corrompre les policiers qui ont saisi l'argent avant de le mettre sous scellés, pour être déposé au greffe du tribunal de Saint-Louis. Nos sources n’ont pas voulu dire le montant exact.

En outre, tous les candidats ont déclaré, devant les hommes du commissaire Mamadou Tendeng, le patron de la police dans la vieille ville, avoir été démarchés par un même individu. Qui, selon nos informations, a été identifié et, est activement recherché. ‘’Nous avons tous payé de l’argent dans l'espoir de voyager et d’aller en Espagne pour y tenter notre chance’’, ont-ils pour l’essentiel déclaré. Ils ont aussi confié aux enquêteurs qu’ils sont prêts à retenter leur chance, si l’occasion se représente.

Les deux frères convoyeurs ont, eux, reconnu les faits d'organisation et de convoyage de migrants vers l’Espagne. Ils ont été pris au moment où ils s’apprêtaient à les convoyer par petits groupes de 10 vers la grande pirogue qui les attendait en haute mer. Ils devraient être déférés au parquet, ce lundi.

Ils sont poursuivis pour trafic de migrants et mise en danger de la vie d'autrui. Par contre, les 14 migrants arrêtés devraient recouvrer la liberté, vu que, juridiquement, ils sont des victimes, contrairement aux deux convoyeurs.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page