« Empêtrée dans son nihilisme, l’opposition ressasse les amertumes de ses défaites successives au référendum et aux législatives » (SEP BBY)


Rédigé par leral.net le Jeudi 15 Février 2018 à 11:36 | | 0 commentaire(s)|

Réuni, le 13 février 2018, le SEP de BBY a examiné, entre autres questions, la situation politique nationale et internationale.
 
Le SEP de BBY présente en cette période de carême, moment de communion, de partage et de pardon, ses sollicitudes à la communauté chrétienne et souhaite les prières pour la paix, la concorde et le raffermissement de l’entente interreligieuse.
 
Le SEP félicite le Président Macky SALL et son homologue, le Président Mohamed Ould Abdel AZIZ ,pour les accords noués sur les différents sujets abordés, lors de leur rencontre de travail, les 08 et 09 février 2018, en Mauritanie ; accords traduisant la volonté des deux Présidents de raffermir et de renforcer les relations de bon voisinage, la coopération bilatérale entre les Etats et les liens historiques entre les peuples mauritanien et sénégalais.
 
En effet, à cette occasion, les deux présidents ont fait signer “l’Accord de Coopération Intergouvernemental « ACI » portant sur l’exploitation du champ gazier Grand Tortue Ahmeyin (GTA) se trouvant au niveau des frontières maritimes entre les deux pays”, outre les instructions données à leurs ministres pour la réalisation des accords dans le domaine de la sécurité, de l’élevage et de la pêche
 
Par ailleurs, les présidents ont tous deux regretté l’incident tragique ayant entrainé la mort du jeune pêcheur, Fallou Diakhaté, de même que les saccages des commerces de mauritaniens à Saint-Louis et ont convenu de créer les conditions d’une meilleure exploitation des ressources halieutiques dans le respect de la durabilité de celles-ci, en appelant leurs ministres respectifs à matérialiser les volontés présidentielles dans un bref délai.
 
S’agissant de la marche de l’opposition qui s’est déroulée de manière pacifique, le vendredi 9 février, le SEP se félicite de la vitalité de la démocratie sénégalaise et de son caractère exemplaire qui tranche d’avec les caractérisations grotesques des leaders de cette même opposition, parlant de dictature dans notre pays.
 
En vérité, cette opposition fait preuve de mauvaise foi manifeste à chaque fois qu’elle s’exprime sur la situation du Sénégal, aveuglée qu’elle est par une haine pathologique qui, comme une tumeur, ronge ses facultés de discernement. Elle est à ce point empêtrée dans son nihilisme qu’elle continue de ressasser les amertumes de ses défaites successives au référendum de 2016 et aux législatives de 2017.
 
Ainsi, elle parle déjà de modification du code électoral avant que sa revue ne soit entamée, et avant même que les résultats de la concertation sur le processus électoral ne soient connus. Elle organise une marche pour réclamer des élections démocratiques et transparentes, mais refuse de discuter des modalités qui doivent déterminer celles-ci. Elle n’entend pas discuter ses positions. Elle veut les imposer par la rue !
 
Ce faisant, l’opposition baveuse, boycotteuse du dialogue révèle son option de rejet par anticipation des élections à venir et s’engage dans une stratégie de subversion de l’ordre démocratique. Il s’agit pour elle, en tournant le dos à la construction démocratique des règles électorales par la concertation, de mener une campagne d’intoxication aux fins de manipuler l’opinion pour la dresser, dans la rue, contre le pouvoir de la majorité.
 
C’est pourquoi, prenant à témoin l’opinion nationale comme internationale, le SEP/BBY appelle ses militants et les populations à rejeter les affabulations de l’opposition, à redoubler de vigilance et à renforcer leur unité dans la mobilisation la plus large pour le triomphe, dès le premier tour, du candidat de BBY, le Président Macky SALL, à la présidentielle de 2019.