leral.net | S'informer en temps réel

Entretien - Soraya Bellaari : "Je suis une humanitaire qui veut faire passer ses messages à travers la chanson"

LERAL.NET Soraya Bellaari, une femme engagée qui milite en faveur des populations démunies, auxquelles elle redonne un brin de sourire. Une cause pour laquelle elle a quitté la Belgique pour s'installer au Sénégal où elle vient de créer son association« Soraya Solidarité Africa ». D'une gentillesse extrême et d'une patience infinie, celle qui passe la plupart de ses messages à travers la chanson a accepté de répondre à nos questions...


Rédigé par leral.net le Mardi 26 Mars 2013 à 13:30 | | 0 commentaire(s)|

Entretien - Soraya Bellaari : "Je suis une humanitaire qui veut faire passer ses messages à travers la chanson"
Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis donc Soraya Bellaari, de nationalité belge. Depuis septembre 2011, je suis au Sénégal dans le cadre de mon projet humanitaire. De par mon éducation je suis très sensible à mon prochain, très altruiste, quelqu’un qui aime la vie, les gens, le relationnel, mais surtout les enfants.

Vous venez de faire un retour au Sénégal après un bref séjour en Europe. Quelle est votre dernière actualité ?
A travers mon association « Soraya Solidarité Africa », je prépare maintenant un partenariat avec un groupement de médecins pour appuyer l’Etat sénégalais dans la couverture médicale. Je vous en dirai plus lors de ma conférence de presse que je dois animer vendredi prochain.

Tout récemment vous avez sorti un single en duo avec Abdou Guité Seck, racontez-nous un peu le processus de création de ce single.

C’est en travaillant sur le terrain que l’idée est née. J’ai vécu pas mal d’expériences en allant de village en village. J’ai vu pas mal d’enfants orphelins en manque d’amour et d’affection. J’ai pu rencontrer des personnes atteintes d’albinisme, des personnes handicapées. J’ai été vraiment anéantie et finalement j’ai décidé d’en faire une chanson. Pourquoi ? Tout simplement parce que ces gens-là vivent chaque jour sans se lamenter de ce que Dieu leur donne, là je me suis sensibilisée et l’inspiration m’est tombée dessus. J’ai commencé à écrire. Je me suis dit que la seule manière de toucher les personnes en plein cœur est d’écrire une chanson. Comme les gens regardent beaucoup la télé et écoutent la musique, je me suis dit : « Tiens, voici une belle manière de faire passer mon message et de réveiller les belles âmes qui sont un peu endormies dans le monde ». Le clip que j’ai réalisé représente mes expériences sur le terrain. Je compte promouvoir ma chanson au niveau international par la suite.

Vous avez sorti un single, peut-on s’attendre à voir Soraya sortir un album ?


Effectivement, il y aura une suite, mais plutôt l’année prochaine. Car le volet humanitaire est ma priorité pour cette année.

Est-ce qu’on peut considérer aujourd’hui Soraya comme une artiste ?

Franchement, je ne me vois pas comme une artiste. Je veux tout simplement faire passer mes messages à travers la musique, je veux sensibiliser le maximum de monde pour les projets de mon association.

Entretien - Soraya Bellaari : "Je suis une humanitaire qui veut faire passer ses messages à travers la chanson"
Parlez-nous de votre association « Soraya Solidarité Africa » que vous avez mise en place.

Mon association a pour but d’apporter du soutien et de l’aide aux personnes démunies avec une attention particulière pour les enfants. Nous préparons une action « Education et Santé » qui battra son plein prochainement.

Quelle est la place des enfants dans votre cœur ?

Les enfants, c’est ma raison de vivre tout simplement. J’adore les enfants pour leur pureté, leur innocence. Je les considère comme des petits anges. Ce thème revient d’ailleurs dans ma chanson.

Pourquoi le choix du Sénégal ?

Lors d’un séjour en Italie en 2010, j’ai fait connaissance de la diaspora sénégalaise en parlant avec un homme modeste et simple, Papa Touré. Nous avons longuement discuté et le résultat n’a pas manqué. En mai 2011, j’ai visité pour la première fois le Sénégal et c’est là que tout a démarré.

Entretien - Soraya Bellaari : "Je suis une humanitaire qui veut faire passer ses messages à travers la chanson"
Vous êtes aujourd’hui en compagnie du Président de la « Fédération Nationale des Albinos du Sénégal (FNAS) ». Est-ce que cela a un rapport avec votre mission humanitaire ?

En effet, ma mission humanitaire consiste aussi à sensibiliser l’opinion publique, à subvenir aux besoins des personnes atteintes d’handicap et d’albinisme. Ahmadou Aly Sall, le Président de la FNAS, m’a proposé de devenir leur ambassadrice au niveau international. Le but est de trouver certains bailleurs qui pourraient éventuellement leur procurer tout ce qui est vêtements, lunettes solaires, pommades…


Interview réalisée par Cheikh Coka Camara




Cliquez-ici pour regarder plus de videos