Equipe de France : les grands perdants de la liste de Didier Deschamps

Ce jeudi soir, dans le journal de 20 Heures sur TF1, Didier Deschamps a dévoilé sa liste de 23 pour la Coupe du Monde en Russie. Une liste des Bleus qui contient quelques petites surprises et que nous vous invitons à consulter ICI. Retour sur les choix forts.


Rédigé par leral.net le Jeudi 17 Mai 2018 à 23:41 | | 0 commentaire(s)|

ILS ONT GLISSE DANS LA RESERVE

Adrien RABIOT (PSG) a payé autant pour ses performances décevantes en équipe de France que pour l’équilibre du groupe. Avec profusion de joueurs offensifs et milieux relayeurs de qualité et absence de réelle sentinelle. Peut-être que si le Versaillais s’était montré plus réceptif à jouer « N°6 », il aurait vu la Russie. Tout n’est pas perdu puisqu’il est dans la liste 2 mais ça sent quand même le sapin…

Lucas DIGNE (FC Barcelone) a fait les frais du retour de Benjamin Mendy (Manchester City), blessé durant huit mois ainsi que de la polyvalence de Lucas Hernandez (Atletico Madrid). Une petite surprise ? Pas vraiment vu le statut de l’ancien Lillois en Catalogne…

Dernier grand perdant inattendu de la liste des 23 : Alexandre LACAZETTE (Arsenal) qui fait les frais indirectement de la présence de Nabil Fekir. Le sélectionneur a opté pour ne prendre qu’un seul pur avant-centre (Giroud) avec la possibilité d’aligner Antoine Griezmann et Kylian Mbappé dans le registre. On pensait le Gunner en concurrence avec Wissam Ben Yedder, ni l’un ni l’autre n’y sont…

ILS SE RETROUVENT COMME PREVU DANS LA LISTE B

Pour Didier Deschamps, la hiérarchie des gardiens est claire. Benoît COSTIL (Girondins) est aujourd’hui n°4 et c’est dans ce registre qu’on l’attend. On n’est pas non plus surpris d’y retrouver Mathieu DEBUCHY(ASSE) étant donné que Djibril Sidibé (AS Monaco) est finalement opérationnel et que le choix de Benjamin Pavard en n°2 s’imposait.

Wissam BEN YEDDER (FC Séville) avait une vraie chance de figurer dans les 23 mais sa présence en suppléant n’est pas une surprise. Pas plus que ne l’est celle d’Anthony MARTIAL (Manchester United) et Kingsley COMAN (Bayern Munich) à la fin de saison décevante et/ou tronquée par les blessure.

Même s’il n’était plus appelé ces derniers temps, Moussa SISSOKO(Tottenham) reste un joueur apprécié de Deschamps, qui l’a appelé à se tenir à disposition en bon soldat. Idem pour Kurt ZOUMA (Stoke City), dont on savait que le forfait de Laurent Koscielny le faisait monter d’un rang dans la hiérarchie. Si surprise il y a, c’est le retour dans les plans de Mamadou SAKHO (Crystal Palace), disparu des écrans radar depuis sa mise à l’écart avant l’Euro 2016 mais que « DD » garde en estime au point de le mettre sur les listes… Alors qu’il est gaucher et que le sélectionneur s’estimait assez fourni dans le secteur.

IL A TOUT PERDU

En jouant la finale de la Ligue Europa hier, Dimitri PAYET (OM) a pris tous les risques… Et son pari n’a pas payé. Victime d’un souci à la cuisse, le Réunionnais a glissé de « suppléant » à joueur définitivement écarté des plans. Motif : une blessure qui nécessite trois semaines de repos.

ILS N’Y SONT PAS… ET CE N’EST PAS VRAIMENT UNE SURPRISE

Ne pas voir Aymeric LAPORTE (Manchester City) et Clément LENGLET (FC Séville) n’est pas en soi le véritable scoop de la soirée. Noter que les deux jeunes défenseurs passent après Mamadou Sakho et Kurt Zouma dans l’esprit du sélectionneur par contre…

Malgré sa belle fin de saison avec l’OM, Bouna SARR partait de trop loin pour figurer dans le groupe. A son poste, « DD » a préféré l’expérience de Mathieu Debuchy en n°3. Kévin MALCUIT (LOSC) et Sébastien CORCHIA (FC Séville) partaient quant à eux de trop loin vu leur saison écoulée.

Vu sa saison chaotique avec Paris où il s’est fait doubler par Yuri Berchiche, Layvin KURZAWA ne pouvait pas espérer mieux. Quant à Ferland MENDY (OL), son absence d’une liste de suppléants sans surprise confirme que Didier Deschamps ne prend pas de risques avec des joueurs qu’il n’a pas vu à l’oeuvre.

Pas titulaire à Madrid avec l’Atletico, Kévin GAMEIRO n’y est pas non plus … Comme on pouvait s’y attendre. André-Pierre GIGNAC paie quant à lui sa nouvelle saison loin des yeux loin du cœur au Mexique. Pas de Karim BENZEMA (Real Madrid) ou de Mathieu VALBUENA(Fenerbahçe) non plus. En même temps, les voir aurait été une énorme surprise.





 

But Football Club