leral.net | S'informer en temps réel

Estimés avant à 9 millions: Seuls 60.000 pèlerins autorisés pour le Hajj 2021 par l’Arabie Saoudite

Le ministère saoudien de la Santé a déclaré qu'il autorisait les pèlerins du Hadj à l'étranger pour l'événement annuel en juillet, mais ce sera à une échelle plus petite que la période pré-pandémique. Estimés avant à 9 millions, seuls 60.000 pèlerins sont autorisés pour le Hajj 2021, par l’Arabie Saoudite : (Par Sakina Fatima)


Rédigé par leral.net le Lundi 24 Mai 2021 à 09:47 | | 0 commentaire(s)|

Estimés avant à 9 millions: Seuls 60.000 pèlerins autorisés pour le Hajj 2021 par l’Arabie Saoudite
Depuis l'éclosion de la pandémie de COVID-19, ce sera la première fois que l'Arabie Saoudite décide d'autoriser seulement 60.000 personnes du monde entier, à effectuer le Hajj cette année, a déclaré samedi le ministère saoudien de la Santé.

Le ministère saoudien de la Santé a déclaré qu'il autorisait les pèlerins du Hadj à l'étranger pour l'événement annuel en juillet, mais ce sera à une échelle plus petite que la période pré-pandémique.

45 000 pèlerins de l'extérieur du pays seront alloués et 15 000 de l'intérieur du Royaume, a indiqué le ministère de la Santé.

Représentant spécial du Premier ministre pakistanais sur l'harmonie religieuse, Maulana Tahir Ashrafi a également confirmé la décision de l'Arabie saoudite sur SAMAA TV.

Le Royaume d'Arabie saoudite a levé l'interdiction des vols internationaux à partir du 17 mai 2021, le Hajj étant prévu du 17 juillet au 22 juillet 2021.

Points clés pour le Hajj 2021 :

• Seuls 60 000 Hujjaj seront programmés pour effectuer le Hajj cette année, qui comprend des pèlerins locaux et étrangers.

• Ceux qui exécutent le Hajj doivent être âgés de 18 à 60 ans.

• Ceux qui accomplissent le Hajj doivent être en bonne santé.

• Ceux qui pratiquent le Hajj ne doivent pas avoir été hospitalisés pour une maladie au cours des six derniers mois précédant leur voyage pour le Hajj. (une preuve est requise)

• Les pèlerins doivent avoir reçu les deux doses de vaccin avec un carnet de vaccination fourni par l'organisation sanitaire / hôpital / ministère de chaque pays. (preuve requise)

• Le vaccin utilisé doit figurer sur la liste approuvée reconnue par le ministère de la Santé du Royaume d'Arabie saoudite.

• Les pèlerins doivent être mis en quarantaine pendant trois jours s'ils sont classés comme pèlerins étrangers dès leur arrivée au Royaume d'Arabie saoudite.

• La première dose du vaccin doit avoir été prise avant le 1er Shawaal 1442. Note: Ce jour est passé et était le jour de l'Aïd Ul Fitr 1442.

• La deuxième dose du vaccin doit être prise au plus tard le 14e jour avant d'arriver au Royaume d'Arabie saoudite.

• Les conditions de distanciation sociale et de port du masque et autres mesures de précaution continueront de protéger les pèlerins.

Avant qu'un pèlerin n'arrive dans les zones / lieux du Hajj :

• Ils doivent s'assurer que tous les documents de santé nécessaires sont remplis pour vérifier leur état de santé et leurs conditions.

• Le pèlerin doit détenir un certificat / document relatif au vaccin. Dans certains pays, des certificats de voyage sont délivrés.

• Les pèlerins passeront également par un dépistage visuel selon les procédures et les mesures de précaution relatives au COVID-19.

• Les informations continueront d'être fournies via les réseaux sociaux, les agences de voyages et par SMS, etc. à des fins éducatives.

• Des points de transport désignés sont en train d'être aménagés pour permettre aux groupes de se rassembler conformément aux mesures de précaution.

Lorsqu'un pèlerin arrive à sa résidence :
• Les pèlerins subiront un dépistage thermique.

• Le logement et les hôtels où les pèlerins séjourneront doivent être conformes aux exigences du ministère du tourisme, du ministère du Hajj et à d'autres organismes.

• Des mesures de précaution seront mises en place pour éviter la surpopulation à l'intérieur des chambres et des hôtels.

• Ils assureront donc des services de restauration pour chaque pèlerin dans leur chambre sans avoir à se rassembler dans les réfectoires et éviter les buffets ouverts.

• Tous les pèlerins internationaux doivent être mis en quarantaine pendant trois jours et effectueront également des prélèvements PCR sur le lieu de résidence

Le départ des pèlerins vers et depuis l'installation de Jamarat doit être planifié de manière à ce que le nombre ne dépasse pas 50 pèlerins pour chaque étage de l'installation de Jamarat.

Notes pour Masjid Al Haram :

• Les pèlerins doivent avoir un permis pour effectuer le Hajj à partir du portail électronique du Hajj ou via une application électronique.

• Les pèlerins doivent assurer la distanciation sociale et éviter les problèmes de surpeuplement.

• Des caméras thermiques sont en place pour mesurer la température aux entrées.

• En cas de températures élevées ou de soupçons, le pèlerin sera empêché d'entrer et référé aux spécialistes du ministère de la Santé.

• Les tapis de Masjid Al Haram seront enlevés.

• Les autocollants sont marqués sur les étages permettant une distance sociale de 2 mètres entre les pélerins.

• La nourriture ne sera pas autorisée dans la mosquée.

• Les cours éducatifs continueront d'être suspendus à l'intérieur de la mosquée.

• Du matériel pédagogique sera toutefois distribué.

• Le nettoyage et la désinfection auront lieu 24 heures sur 24.

Plus tôt cette semaine, le Royaume d'Arabie saoudite a annoncé qu'il autoriserait les pèlerins de l'extérieur du pays à effectuer le pèlerinage cette année.

La semaine dernière, l'Arabie saoudite a mis en garde les citoyens contre les voyages dans 13 pays, dont l'Inde, sans autorisation en raison de problèmes de sécurité et d'instabilité dans plusieurs pays, tandis que la pandémie de COVID-19 se poursuivait et que de nouvelles souches du virus se propageaient à d'autres pays.

Plus tôt en mars, le ministère de la Santé du Royaume d'Arabie saoudite a déclaré que cela n'autoriserait que les personnes vaccinées contre le COVID-19 à assister au Hajj cette année.

• Les pèlerins apprendront que s'ils présentent des symptômes, ils doivent consulter directement un médecin, afin d'assurer leur propre sécurité et celle des autres. • Les pèlerins du Hajj seront envoyés en moins de lots par rapport aux années précédentes afin de respecter la distanciation sociale. Il y aura des points de rencontre pour les groupes dans tous les domaines en moins grand nombre que les années précédentes.

• Tous les bagages des pèlerins doivent être désinfectés et les travailleurs auront le rôle de s'en assurer.

• Le personnel de sécurité a été chargé d'organiser l'entrée et la sortie des pilgirms en fonction du temps qui leur est alloué.
• Les installations d'hébergement du protocole doivent être respectées.

Pour Arafah :
• Un bus sera précisé pour chaque groupe et un numéro de siège sera attribué à chaque pèlerin pendant tout le trajet, avec un suivi de la mise en oeuvre des mesures de précaution lors de la montée et de la descente des bus.

• Les pèlerins ne seront pas autorisés à se tenir debout pendant le voyage.

• Les familles pourront s'asseoir ensemble.

• Si un pèlerin a le COVID-19, le bus sera désinfecté et d'autres procédures suivront.

• Le nombre de passagers ne dépassera pas 50% de la capacité totale.

• Dans le bus, il y aura un siège vide entre chaque passager.

• Les passagers doivent porter leurs bagages.

• La nourriture ne doit être préemballée.

• Empêcher les rassemblements et maintenir la distanciation sociale.

• Le nombre de pèlerins ne dépassera pas 50 par 50 mètres carrés de la superficie des tentes.

Autres notes :
• Les pèlerins recevront des pierres dans des sacs stérilisés emballés par l'organisateur



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page