leral.net | S'informer en temps réel

FECAFOOT: Antoine Bell ne digére pas sa défaite: "Seidou Njoya est un corrupteur"

Largement battu par Seidou Njoya à l’élection du président de la Fecafoot, Antoine Bell en veut au nouveau patron du foot camerounais qu'il traite de "corrupteur".


Rédigé par leral.net le Vendredi 14 Décembre 2018 à 10:55 | | 0 commentaire(s)|

« Un corrupteur ne combattra pas la corruption. Arrêtons de croire cette utopie ! Si notre peuple ne se fatigue pas des conséquences de nos choix et de nos actes, alors notre situation ne changera pas » , a réagi le candidat malheureux, Joseph-Antoine Bell, juste après l’élection de Seidou Mbombo Njoya au poste du président de la Fécafoot.

Seidou Mbombo Njoya a donc sans surprise remporté l’élection du président de la Fécafoot à l’issue de l’assemblée générale élective qui s’est tenue hier mercredi 12 décembre 2018, au Centre d'Excellence de la Confédération Africaine de football à Mbakomo, Yaoundé.

Mais, selon plusieurs observateurs, les dés étaient pipés à l’avance pour que le fils du Sultan Ibrahim Njoya que l’on présente comme le choix du gouvernement, prenne les commandes du sport roi au Cameroun.

Il a pratiquement été plébiscité, 46 voix pour lui sur 66, contre 17 voix seulement pour son principal challenger, Joseph Antoine Bell.






Le Quotidien



Cliquez-ici pour regarder plus de videos