leral.net | S'informer en temps réel

Faible taux de vaccination, sans masque, non respect des gestes barrières : une catastrophe sanitaire n’est pas écartée

Malgré la baisse des cas de contamination notée et les décès aussi, la crainte d’une troisième vague plus mortelle n’est pas à écarter. Avec la légereté voire même l’insouciance des Sénégal, le port du masque est majoritairement abandonné, pour les gestes barrières, n’en parlons plus, mais avec le faible taux vaccination, une catastrophe sanitaire n’est pas à écartée.


Rédigé par leral.net le Dimanche 11 Avril 2021 à 10:12 | | 0 commentaire(s)|

Après la foule monstre notée à Dakar Aréna, (lutte et meeting du camp présidentiel) les rencontre en masse sont de plus en plus notées avec une catastrophe sanitaire pourrait faire basculer le Sénégal dans une autre vague de coronavirus avec beaucoup de décès à craindre.

Pourtant la faute ne saurait être imputée à l'état, mais aux gens qui dénient la forte présence de la Covid au Sénégal. Car le président Macky Sall, dans une sortie récente a recommandé de dépasser certains clivages :

«Il ne faut pas que ce débat bloque ce vaccin, alors que les gens meurent pendant ce temps. Donc, vaccinez les populations au lieu de perdre du temps sur une spéculation qui n’a pas de fondement scientifique. Si on ne vaccine pas les populations, on va encore perdre des centaines de milliers de personnes», avait dit le chef de l’Etat

Une autre voix, celle du Pr Pape Demba Sy de la Confédération pour la Démocratie et le Socialisme (CDS) a tonné face à la presse, vendredi , pour alerter : « l’inflexion en cours ne doit donc pas empêcher tous les patriotes sénégalais de se livrer à une profonde introspection pour développer les attitudes adaptées».

« A l’évidence, les manifestations et organisations de cérémonies familiales demeurent des sources de propagation communautaire du virus, notamment dans un contexte marqué par l’apparition de variants dont la capacité de nuisance est beaucoup plus puissant. C’est pourquoi la CDS a élève la voix pour appeler les concitoyens à faire preuve de plus de sens des responsabilités individuelles et collectives ».

Mais trop insouciant, le Sénégalais reste figé dans cette position négative au lieu de chercher à briser la chaine de contamination avec son lot de morts.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page