leral.net | S'informer en temps réel

Financement à l'Entrepreneuriat rapide des jeunes et femmes: La première tranche de 10 milliards de FCfa pour les 45 départements, décaissée

Le président de la République, Macky Sall, a procédé, hier lundi à Diamniadio, à la cérémonie de remise officielle d’un décaissement de 10 milliards de francs CFA pour le financement des projets portés par des femmes et des jeunes des 45 départements du Sénégal. C’est dans le cadre de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et jeunes (DER) dotée d’un fonds de 30 milliards de francs CFA.


Rédigé par leral.net le Mardi 7 Août 2018 à 11:13 | | 0 commentaire(s)|

En procédant, hier lundi, à la remise officielle du premier décaissement d’un montant de 10 milliards de francs CFA pour l’auto-emploi, une orientation de la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et jeunes (DER), le chef de l’Etat Macky Sall n’a pas manqué de mettre en garde les bénéficiaires contre le non respect de leur engagement. «Avec un taux de remboursement de 5%, vous devez vous débrouiller pour payer et ainsi pérenniser cet outil extrêmement important pour la création de la richesse et de l’emploi. Si vous ne le faites pas, ce sera la Police, le Procureur… Et ceci n’est pas souhaitable», a ainsi prévenu le Président Macky Sall. Et donc, poursuit-il, «tâchez d’honorer vos engagements de prêts pour consolider l’outil et le renforcer. Vous êtes les pionniers et donc, faites tout pour rembourser et permettre aux autres de saisir la même opportunité qui vous est offerte».

LA DER EST UN OUTIL AU SERVICE DE TOUS LES SENEGALAIS

Apparemment très satisfait de l’efficacité de cet outil de financement qui, en un temps record, semble être opérationnel, le Président Sall a légitimé la pertinence de cette initiative qui, à ses yeux, relève simplement de l’efficacité. «Aux femmes transformatrices, aux jeunes Jakartamen, aux éleveurs mareyeurs, tisserands, artisans, cordonniers, mécaniciens, voilà pourquoi la DER a été créée sans discrimination, sans coloration politique. Et c’est pourquoi, je tiens à rendre un hommage mérité aux gouverneurs, préfets, sous-préfets, bref toute l’administration d’avoir participé à la matérialisation de cette idée, de façon transparente, sans parti-pris, qui pour certains au début n’était que du bluff». Mais, ajoute-il, « à l’épreuve du temps, on se rend compte que cette DER est une véritable cible de l’entrepreneuriat. L’entrepreneuriat social, nous l’avons mis en œuvre avec des procédures transparentes. Et c’est pourquoi, je suis très fier du travail fait par le délégué général», s’est ainsi réjoui le chef de l’Etat.

Et de révéler que les 20 milliards restant seront remis d’ici décembre. D’ailleurs, se voulant rassurant, le chef de l’Etat a laissé entendre que les reste de l’argent sera bientôt disponible, notamment «d’ici septembre, voire octobre, la deuxième tranche du financement et vers la fin de l’année, la troisième tranche ». Macky Sall de poursuivre: « la DER répond à l’impératif de développer l’auto-emploi et l’insertion des jeunes et femmes à travers la promotion de l’entrepreneuriat ». Pour le chef de l’Etat, «la DER, innovation économique et sociale arrimée au Plan Sénégal Emergent (PSE), se nourrit de mon ambition de promouvoir l’inclusion financière et sociale à travers l’autonomisation des jeunes et des femmes, en cohérence avec les objectifs de développement durable».





L'Observateur