leral.net | S'informer en temps réel

Fonds alloués à l’éducation: Les « Daaras » laissés en rade, protestent

Les fonds alloués à l’éducation nationale par l’Etat du Sénégal, a fait réagir les responsables de l’enseignement religieux. Ces derniers estiment que l’Etat a fait de la discrimination.


Rédigé par leral.net le Mercredi 20 Octobre 2021 à 11:57 | | 0 commentaire(s)|

Fonds alloués à l’éducation: Les « Daaras » laissés en rade, protestent
En marge d’une journée d’hommage rendue aux enseignants du complexe scolaire Mihayarou Souna, ces maîtres coraniques entendent tout le temps les autorités dire que 40 % du budget de l’Etat sont consacrés à l’éducation. Mais ces responsables d’écoles franco-arabes, n’ont jamais reçu de subvention.

D’après Imam Alioune Badara Ndao de Kaolack, invité à la manifestation, il y a une discrimination faite aux daaras qui n’ont jamais bénéficié de ces 40 %. Alors, la Constitution du Sénégal est claire. « Elle dit que chaque citoyen a le libre choix du type d’éducation, pourvu qu’elle soit conforme à la loi. Donc, pourquoi ce deux poids, deux mesures entre citoyens ? », s’interroge-t-il, dans "Walfadjiri".

Idem, ils entendent parler des financements de la BID. Mais, de Senghor à Macky Sall, en passant par Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, aucune subvention n’a été donnée aux daaras.

Ousmane Wade

Titre de votre page Titre de votre page