leral.net | S'informer en temps réel

Gambie: Les avions de Yahya Jammeh cédés à 280 millions FCfa, l'Etat précise que...

Suite à la révélation du magazine panafricain Africa intelligence, en début de semaine, faisant état de la vente d’un avion présidentiel gambien en Biélorussie, le porte-parole du gouvernement, a réagi ce mercredi sur les ondes d’une radio locale. Dans cet entretien, il a révélé qu’au moins trois avions présidentiels acquis par l’ancien président, ont été revendus en 2019.


Rédigé par leral.net le Vendredi 27 Août 2021 à 07:13 | | 0 commentaire(s)|

Cloués au sol depuis le départ de l’ancien président, ces appareils d’ancien modèle et de fabrication russe ont eu du mal à trouver acquéreurs, fait-on savoir. Face à cette situation, le gouvernement n’a eu d’autre choix que de les céder contre une somme dérisoire d’un demi-million de dollars, soit près de 280 millions de FCfa. Ces appareils ne sont pas les seuls biens que l’ex-dirigeant a laissés derrière lui et dont l’actuel régime ne sait que faire.

D’après le porte-parole du gouvernement gambien, c’est sur instruction du ministère de l’Economie et des Finances, que les trois appareils acquis sous Jammeh ont été cédés. Plusieurs personnes de l’intérieur comme de l’étranger ont été contactés, mais après moult négociations, c’est un homme d’affaires gambien qui a gagné le jackpot, en rachetant tous les appareils.

Comment peut-on céder trois appareils présidentiels à un tel prix ? Les autorités justifient cette transaction par l’état dans lequel se trouvaient les aéronefs. Ebrima Sankareh, porte-parole du gouvernement gambien. « Les appareils n’étaient plus fonctionnels et ils ont perdu de leur valeur sur le marché, prétexte-il. Il faut aussi rappeler qu’ils sont de modèle plutôt ancien et de fabrication russe. Ils ont tous été acquis sous l’ancien régime à un coût que l’on ignore ».

Démenti

À la question de savoir combien d’avions présidentiels le prédécesseur de Barrow a-t-il laissé derrière lui, le porte-parole du gouvernement affirme qu’il avait d’autres petits avions qui ont également été revendus il y a deux ans.

Lors de cet entretien, le gouvernement gambien a tenu à démentir l’information révélée par nos confrères du magazine Africa intelligence, en début de semaine.

« La Gambie n’a vendu aucun avion à un individu à l’étranger », tranche-t-il. L’hypothèse la plus probable est que cet appareil dont on parle en Biélorussie, a été revendu par l’homme d’affaires gambien qui les rachetés auprès de nous ». Qu’en est-il des autres biens acquis par l’ancien dictateur comme les voitures de luxe ? Le ministre en charge la communication du gouvernement n’a pas voulu s’épancher sur la question.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos
Titre de votre page Titre de votre page