leral.net | S'informer en temps réel

Gaston Mbengue : « L’Etat doit avoir pitié des promoteurs » de lutte


Rédigé par leral.net le Jeudi 19 Octobre 2017 à 13:39 | | 0 commentaire(s)|

Absent de l’arène, Gaston Mbengue n’est pas resté pour autant insensible à la situation actuelle de la lutte sénégalaise, aujourd’hui marquée entre autres, par la rareté des combats, de contrats de sponsoring. Celui que la presse sportive surnomme le « Dong King », interpelle l’Etat pour sauver ce « sport de chez nous», dans un entretien paru ce jeudi dans le quotidien Sunu-Lamb. Face à l’indisponibilité du stade Demba Diop qui accueille le plus souvent les combats de lutte, Gaston propose « d’exonérer les promoteurs de la location du stade Leopold Sédar Senghor ».

«Les citoyens ont le droit d’accès aux infrastructures. Comme on n’a pas d’infrastructures adéquates, l’Etat doit faciliter la tâche aux promoteurs. Déjà les temps sont durs pour eux. On doit avoir pitié des promoteurs. Je demande à l’Etat de les accompagner», lance-t-il. Tout le monde est en train de souffrir de ces reports de combats. Je fais allusions aux promoteurs, aux lutteurs et mêmes aux amateurs ».

Concernant le combat Modou Lô/ Lac 2 que le promoteur Pape Abdou Fall peine à organiser, Gaston pense que « chacun des deux lutteurs doit accepter de diminuer son cachet de 10 à 15 millions. Parce que ce n’est pas facile d’avoir 30 millions en billetterie au Stade Iba Mar Diop. S’ils acceptent, ça permettrait au promoteur d’organiser avec moins de risques et de vite les libérer », a-t-il suggéré.



Cheikh T. Sy (stagiaire)



Cliquez-ici pour regarder plus de videos