leral.net | S'informer en temps réel

Gestion des inondations: Pour les députés, RAS, mais le rapport fait grincer des dents

Le rapport de la mission d’information de l’Assemblée nationale portant sur le Plan décennal de lutte contre les inondations a été remis, ce jeudi, au président de l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse. Et, selon le président de la mission d’information sur les inondations, le député Pape Sagna Mbaye a avoué que tout ce qu’ils ont pu constater sur le terrain n’est pas rose. Pis, il a indiqué que les députés qui étaient sur le terrain, ont relevé un déséquilibre entre ce qui a été fait à Dakar et les réalisations à l’intérieur du pays.


Rédigé par leral.net le Vendredi 13 Novembre 2020 à 06:19 | | 0 commentaire(s)|

« Nous avons constaté des zones où le programme a eu à faire des ouvrages et qui n’ont pas été impactées par les inondations. Il y a des zones où des ouvrages sont en train d’être réalisés, des zones où des ouvrages ont été abandonnés, des zones inondables et inondées où il n’y a eu aucune réalisation. Et c’est ce qui montre que nous avons travaillé avec objectivité, rationalité, réalité et vérité », a expliqué Pape Sagna Mbaye.

Qui ajoute : « Nous avons constaté qu’il y a une absence d’équité territoriale parce que dans sa phase d’urgence, la quasi-totalité des ouvrages ont été consacrée à Dakar et sa banlieue. Et si le focus a été mis sur Dakar, c’était par rapport à l’état des inondations ».


En effet, ce rapport a été réalisé par 15 députés dont 10 députés de BBY, 3 députés du Groupe « Démocratie et Liberté » et 2 députés non-inscrits. « Nous avons eu à parcelliser le Sénégal en 5 axes, lesquels ont eu la visite de 3 députés dont deux membres de BBY et un député de l’opposition pour que ce travail puisse être un travail inclusif, d’équipe. Tout ce qui a été constaté et l’ensemble des recommandations ont été validées par les membres de cet axe. On aura un document accepté de tous les députés membres et ce que nous avons fait dans ce document engage tous les députés », a expliqué le président de la mission.

Il convient de rappeler que ce rapport de 344 pages, avec des photos illustratives, des commentaires, des interviews, des constats et des recommandations, sera remis au chef de l’Etat et aux 165 autres députés lundi prochain. Ensuite, se tiendra, dans l’hémicycle, une séance plénière au cours de laquelle tous les ministres, déjà entendus par la mission, répondront aux questions que leur poseront les députés.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos