leral.net | S'informer en temps réel

Gestion des ressources halieutiques: La « Radio du littoral » lancée, promeut la pêche

La « Radio du littoral », initiée et financée par la Banque mondiale, vise un rapprochement entre les acteurs de la pêche. Ce secteur avec ses multiples maux, reste le moteur du développement économique du pays. Et, la « Radio du littoral » lancée, va permettre une sensibilisation sur les incidences du secteur de la pêche afin d’avoir une meilleure utilisation des ressources halieutiques.


Rédigé par leral.net le Lundi 23 Décembre 2019 à 18:27 | | 0 commentaire(s)|

Gestion des ressources halieutiques: La « Radio du littoral » lancée, promeut la pêche
La promotion du secteur de la pêche est engagée à travers la mise en place d’une radio, dénommée, « Radio du littoral », qui va émettre sur les ondes de la Rts. Une grille bien peaufinée a été présentée dans le cadre du déroulement de ses émissions sur diverses localités du pays, occupées par des communautés de pêcheurs. Il sera débattu à l’antenne, l’ensemble des préoccupations et les multiples maux du secteur de la pêche.

Ainsi, les gestionnaires de ladite radio, appelant à une prise de conscience, relèvent l’exploitation abusive et illégale des ressources halieutiques par des bateaux étrangers, ainsi qu’une pratique de techniques de pêche inappropriées, une urbanisation galopante et les effets des changements climatiques.

Les acteurs de la pêche ont évoqué les risques d’une insécurité alimentaire, liée à la raréfaction des poissons, la baisse des zones de débarquement, un effondrement des stocks, un dérèglement migratoire, la montée des eaux et les fontes des glaces en mer. Et, ils restent d’avis qu’il faut une approche participative et inclusive pour améliorer la situation du secteur de la pêche malade et d’une mer illégalement exploitée.

« La pêche occupe une place incontournable dans l’économie sénégalaise. Malgré son importance économique et sociale, le secteur est confronté à de graves déséquilibres dans l’exploitation des ressources. Les stocks côtiers à valeur marchande sont surexploités. Et des risques de ruptures biologiques se posent pour beaucoup d’espèces. De fortes pressions sont exercées sur les ressources halieutiques à travers des flottilles de plus en plus performante, de mauvaises pratiques et l’utilisation de techniques de pêche prohibées », a expliqué Marième Mbengue, Chef de projet de la "Radio du littoral".

D’après elle, plusieurs émissions seront déroulées dans différentes localités du pays, dont Cayar, Joal, Rufisque, Bargny, Yoff, Soumbédioune et Cap Vert. Ces séries d’émissions visent à aider les pêcheurs à une prise de conscience et, à un changement de comportement. L’idéal, précise-t-elle, est d’aider à contrecarrer les effets qui pourraient menacer la durabilité de la pêche, compromettre les conditions de vie et d’existence des populations.



Cliquez-ici pour regarder plus de videos