leral.net | S'informer en temps réel

Gorgui Ciss, 1er conseiller du Conseil départemental : « le département de Rufisque est devenu actuellement, le réceptacle de la plupart des projets du Plan Sénégal émergent »

Le Conseil départemental de Rufisque veut faire de la vielle ville, un hub économique de par sa position géographique. En conférence de presse ce samedi, en prélude du 1er Forum économique et social international du département de Rufisque qui se tiendra les 12, 13 et 14 mars 2018 au Cicad, le professeur Gorgui Ciss par ailleurs 1er conseiller départemental de cette localité, soutient que « Rufisque est devenu actuellement le réceptacle de la plupart des projets du plan Sénégal émergent ».


Rédigé par leral.net le Samedi 18 Novembre 2017 à 18:54 | | 0 commentaire(s)|


Cliquez-ici pour regarder plus de videos
A travers l’organisation de ce Forum économique international, le département de Rufisque pose les jalons du développement local en matière de création de richesses, de valeur ajoutée, en matière d’emploi avec comme principales cibles les jeunes et les femmes.

Sous la présidence effective du Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall, du ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, Oumar Guèye et du ministre du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions, Samba Sy, le 1er conseiller du Conseil départemental, Gorgui Ciss a organisé une conférence de presse en prélude à l"événement, pour montrer l’importance du département de Rufisque qui est le nouveau centre de gravité de la croissance économique du Sénégal émergent.

Gorgui Ciss, d'affirmer que« le département Rufisque dans sa diversité, veut jouer le rôle que les populations attendent dans ce qui se fait dans le département, qui est devenu le réceptacle de la plupart des projets du plan Sénégal émergent actuellement ». Pour rappel, la nouvelle ville de Diamniado relève du département de Rufisque.

 «Les autres projets qui émergent, si nous ne voulons pas les rater, nous sommes obligés en tant qu’élus dans le cadre de l’acte 3 de la décentralisation, de préparer nos populations pour que ces dernières puissent tirer le plus grand profit de ce qui se fait dans notre département parce que c’est comme cela qu’on peut aider nos populations en les préparant », a indiqué le premier conseiller, par ailleurs, maire de Yène.

A l’en croire, « Rufisque se trouve dans la région de Dakar et c’est le seul département où il existe encore du foncier. Les 2/3 du territoire de la région de Dakar, se trouvent dans notre département, c’est là où il y a de la terre ».

A cela, il faut ajouter que cette localité se trouve dans un environnement paisible, attractif parce qu’à travers la sous-région, « le Sénégal est l’un des rare pays où les investisseurs ne craignent rien parce que nous avons ce climat paisible au niveau  des affaires et c’est un atout majeur. Les projets de l’Etat, le savoir-faire de nos populations tout compte fait, nous avons des valeurs et des critères que nous pouvons montrer et je pense qu'en mettant en contact nos populations nos entrepreneurs nos femmes transformatrices avec les entreprises innovantes avec le monde et ce contact mettra plusieurs partenariats qui vont naitre à partir de ce contact », se justifie Gorgui Ciss.

Pour sa part, Fatou Sarr directrice de l’agence de communication qui est en charge de l’organisation du 1er Forum économique et social international du département de Rufisque, revient sur l’importance de ce rendez-vous qui regroupera beaucoup d’investisseurs venant de partout à travers le monde. Pour elle, « ce forum s’inscrit dans une démarche de marketing territorial. Cela veut dire, valoriser tous les atouts d’un territoire de sorte à donner ou à faire connaitre les potentialités économiques mais aussi culturelles et historiques pour que les personnes qui aient envie de venir investir, sachent dans quoi elles vont investir et que cela se fasse de manière aussi plaisante », renseigne Mme Sarr, qui ajoute que le département va profiter de cette opportunité pour aider ses populations, particulièrement les femmes qui ont montré leur engagement.




Cheikh Makhfou Diop Leral.net