leral.net | S'informer en temps réel

Grippe aviaire : Le Parc national mauritanien du Diawling aussi touché et fermé

Le ministère de l’Environnement et du Développement durable de la Mauritanie a pris la décision, le samedi 30 janvier, de fermer le Parc national des oiseaux du Diawling aux visiteurs. Ce, suite à la mort de 245 poussins de pélicans et d'une douzaine d’adultes de la même espèce, informe un communiqué


Rédigé par leral.net le Mercredi 3 Février 2021 à 08:25 | | 0 commentaire(s)|

Grippe aviaire : Le Parc national mauritanien du Diawling  aussi touché et fermé
Cette décision de fermeture du Parc des oiseaux du Diawling, intervient moins d’une semaine après la prise d’une mesure similaire par les autorités sénégalaises pour le Parc nationale pour la conservation des oiseaux de Djdouj, situé à seulement 5 km de là et où 750 pélicans dont 740 espèces jeunes sont morts récemment de la grippe aviaire. Et les autorités de la Mauritanie de relever ceci : «créée en 1991, la réserve protégée du Diawling se trouve à 230 km de Nouakchott, dans le sud de la Mauritanie.


Avec une superficie de 16.000 hectares, la réserve offre un espace naturel adapté à la bonne conservation des espèces végétales et animales. Les oiseaux, notamment les pélicans blancs, constituent une importante partie de la biodiversité du parc, nous dit Sud Quotidien.

C’est pourquoi, peu après l’alerte donnée par le conservateur national sur la découverte des carcasses de pélicans, les autorités ont ordonné la cessation de toutes activités humaines sur le site et ses environs.

Une délégation représentant plusieurs ministères s’était, auparavant, rendue sur place pour mieux évaluer la situation. C’est après son passage qu’a été lancée une campagne de sensibilisation demandant aux populations d’éviter de manipuler les carcasses des oiseaux morts de la grippe aviaire», lit-on dans le document



Cliquez-ici pour regarder plus de videos