leral.net | S'informer en temps réel

Guinée: La société UMS de Fadi Wazni, secouée par une grève

United Mining Supply (UMS) du consortium SMB Winning, qui opère la logistique minière de ce groupe, fait face depuis le 8 novembre dernier, à une grève des travailleurs. Ce qui a provoqué un arrêt total des activités de transport minier sur ses sites Port 1 et Port 2 à Kaboye, mais aussi à Malapouya, dans la région de Boké au nord-ouest de la Guinée.


Rédigé par leral.net le Mercredi 1 Décembre 2021 à 19:00 | | 0 commentaire(s)|

Les revendications des grévistes s’articulent essentiellement autour de six (6) points: la réhabilitation des bus qui assuraient le transport du personnel à Boké ; une revalorisation salariale à 100% en tenant compte de la catégorisation par ancienneté ; l’application stricte de la convention Mines et Carrière ; le retrait pur et simple des nouvelles mesures de la RH pour validation des prêts bancaires des employés à la banque ; la réduction du taux et la revalorisation des prêts bancaires accordés aux travailleurs, les départements non négociables de trois dirigeants d’UMS-SMB-WAP en l’occurrence, Thierno Saadou Tall, responsable Projet Boké, Moussa Doumbouya, responsable Transport Bauxite Boké, Yacine H, coordinateur QHSSE Boké, etc..

Au terme des premières négociations avec la Direction générale d’UMS, représentée par Mohamed Bennani, le Directeur général adjoint et Balla Camara, le directeur des Ressources humaines, les travailleurs jugeant insuffisantes les concessions faites par la société de l’homme d’affaires Fadi Wazni (photo), étaient restés de marbre. Il s’agit notamment des 10% pour les salaires entre 2.300.000 GNF (230 euros) à 4.300.000 GNF (430 Euros) et des 6% pour les salaires de 4.400.000GNF (440 Euros) et plus; l’annonce par la société de l’arrivée de nouveaux Bus à compter du 31 décembre 2021 et la promesse faites aux travailleurs de revoir les conditions des prêts bancaires, etc…

Finalement, sous le coup de la menace d’une cessation temporaire des activités, prévue par l’article 432.1 du code du travail, le patriarche de la basse Guinée a été mis à contribution par le Colonel Doumbouya, dont les grévistes avaient sollicité l’implication. Arrachant in extremis, une suspension de la grève et la reprise des activités d’UMS à partir de ce mercredi 17 novembre 2021.

De retour de l’étranger le week-end dernier, Fadi Wazni dont la présence avait été posée comme condition pour la poursuite des négociations, est annoncé en fin de semaine à Boké.

( Les News )

Titre de votre page Titre de votre page