leral.net | S'informer en temps réel

Guinée: accrochages entre forces de l'ordre et partisans du président déchu Alpha Condé

Alors que la Cédéao se réunit ce dimanche 12 décembre à Abuja, capitale fédérale du Nigeria, pour statuer entre autres sur les cas de la Guinée et du Mali suite aux coups d’État qui ont interrompu un processus démocratique avant son terme, des jeunes partisans d’Alpha Condé ont tenté de se faire entendre au siège de leur parti à Conakry pour exiger sa libération. Mais ils ont été empêchés par des gendarmes qui n’ont pas lésiné sur les moyens.


Rédigé par leral.net le Dimanche 12 Décembre 2021 à 13:58 | | 0 commentaire(s)|

Ignorant l’appel de la direction nationale du Rassemblement du peuple de Guinée de surseoir à cette manifestation, des jeunes partisans d’Alpha Condé ont tenté de se rassembler au siège de leur parti pour exiger sa libération. Une tentative étouffée dans l’œuf : des agents des forces de l’ordre ont occupé les lieux dès les premières heures de la matinée.

Par petits groupes, les manifestants munis de banderoles sur lesquelles on pouvait lire « Vive la démocratie, à bas la démagogie », ou encore « Libérez Alpha », ont tenté d’approcher le siège du parti.

Mais ils ont été vite dispersés à coups de grenades lacrymogènes après quelques échauffourées. Dans la mêlée, certains ont été interpellés et conduits vers une destination inconnue.

Résidence surveillée

Alpha Condé, officiellement 84 ans bientôt, a été élu en 2010 pour un mandat de cinq ans renouvelable une fois. Mais au terme de son second mandat, il a modifié la Constitution pour en briguer un troisième de six ans.

Moins d’un an après, il a été renversé par l’armée. Isolé pendant trois mois, il est depuis quelques semaines en résidence surveillée au domicile officiel de son épouse.

Source: Rfi

Mr Ndao B

Titre de votre page Titre de votre page